En ce moment
 
 

Peste porcine: 4 personnes arrêtées pour auditions, dont l'agent de la DNF à l'origine des découvertes

Rebondissement dans l’affaire sur la peste porcine. Jean-Louis François, un agent de triage de Buzenol dans la province du Luxembourg, a été privé de liberté et a fait l'objet d'un mandat d'amener. Cet agent du DNF (Département de la Nature et des Forêts) avait été le premier à avertir de la présence de cas de sangliers positifs sur notre sol. Trois autres personnes ont été arrêtées pour auditions, qui sont toujours en cours, précise le porte-parole du parquet de Luxembourg. Par ailleurs, plusieurs perquisitions ont été menées. Le parquet rappelle que les personnes auditionnées bénéficient de la présomption d'innocence. 

La période de privation de liberté s’étend sur une durée de 24 heures, indiquent nos confrères de l'Avenir. Le DNF confirme que Jean-Louis François a été emmené pour audition ce matin. La police a informé le cantonnement qu’il ne pourrait pas travailler aujourd’hui, sans en dire plus. Il devait participer à la recherche de cadavres de sangliers aujourd’hui.

De son côté, le ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René Collin, dit avoir pris connaissance des informations divulguées concernant le mandat d’amener délivré par la Juge d’instruction chargée de l’enquête relative au virus de la peste porcine Africaine. "Je ne dispose d’aucune information complémentaire à ce stade", explique René Collin. Et de poursuivre: "Il va sans dire que des mesures seront prises si des faits répréhensibles ont été commis et ce, avec la plus grande fermeté. Pour l’heure, la présomption d’innocence doit être respectée." 

Vos commentaires