En ce moment
 

Des MINI-TORNADES, provoquées par la chaleur, balaient un camp scout à Houffalize: "J'ai volé à une trentaine de centimètres du sol" (vidéo)

Plusieurs "mini-tornades" se sont formées à proximité de Bastogne et Houffalize dans la province de Luxembourg, mardi. De petites tornades ont été observées en fin de matinée. Mais c'est vers 17h que les plus gros phénomènes ont été observés.

Des scouts, en camp dans une prairie à Taverneux, ont été les témoins privilégiés des faits. "On a entendu un gros bruit, on s'est retourné et on a vu la tente s'envoler, elle était à moitié attachée. La tente a ensuite finit par se détacher, elle est tombée par terre, et plein d'affaires de scouts se sont envolées en l'air", nous a confié une cheffe scouts d'une troupe originaire de Chastre, près de Louvain-la-Neuve dans le Brabant wallon. "Il n'y a aucun blessé, mais j'ai eu peur. Cela aurait pu être dangereux", a-t-elle ajouté.

Les matelas ont volé à 20 mètres de haut. C'était très impressionnant

Abyssin, un ado de 14 ans originaire de Mon- Saint-Guibert, participe à ce camp. Il est lui-même aller vers la tornade afin de voir ce que cela faisait, avant de se rendre compte du danger. "On avait déjà vu une petite tornade ce matin. Puis on en a vu une autre qui a commencé à se former cet après-midi. Je suis rentré dedans, j'ai volé à une trentaine de centimètres du sol. Puis la tornade est entrée dans la tente, et là les matelas ont volé à 20 mètres de haut. C'était très impressionnant", a-t-il indiqué. "Au début ça m'amusait, mais quand j'ai commencé à sentir que je montais, j'ai eu un peu peur".

Jean, lui, nous a transmis une vidéo d'une petite tornade observée près de Bastogne. En voiture au moment du phénomène, son passager a filmé la colonne de poussières alors qu'il circulait sur la Nationale 4 en direction de Bruxelles.

Ces tourbillons de poussières se forment par beau temps, lorsque de l'air sec et instable entre en rotation et soulève la poussière du sol. "Ce n'est pas du tout anormal et ce n'est pas si rare", a confié le météorologue David Dehenauw. "L'air plus chaud se déplace vers une zone plus fraîche, vers le haut et en rotation".

Vos commentaires