En ce moment
 

Tentative d'enlèvement sur une jeune fille à Bertrix: on en sait plus sur le suspect

Un homme d'une cinquantaine d'années a été inculpé jeudi pour la tentative d'enlèvement d'une adolescente de 13 ans, le mercredi 28 février dernier à Bertrix. Il a été placé sous mandat d'arrêt vendredi par le juge d'instruction en charge du dossier, a annoncé la magistrate de presse du parquet du Luxembourg. Ce vendredi, nous en savons plus sur le suspect.

Le suspect interpellé ce jeudi dans le cadre de l'enquête suite à une tentative d'enlèvement à Bertrix est sous mandat d'arrêt. Il a été inculpé pour tentative d'enlèvement, selon des informations récoltées par notre journaliste Sébastien Prophète.

Âgé d'une cinquantaine d'années, il avait pu être arrêté grâce au portrait robot qui avait été dressé quelques jours auparavant. De nombreux témoignages avaient alors permis de le localiser celui qui réside dans la province du Luxembourg. Selon nos informations, le suspect n'est pas connu de la justice, il n'a aucun antécédent judiciaire, si ce n'est un ancien fait de roulage. Il n'est à ce stade pas très loquace, précise le parquet. Il se trouve désormais à la prison d'Arlon. Son avocate Anne Lambin n'a pas souhaité s'exprimer sur l'affaire.


Un portrait dressé sur bases des indications de la jeune victime 

L'homme est finalement passé aux aveux. Les faits s'étaient produits le 28 février dernier, non loin de l'Athénée de Bertrix. Alors qu'elle se rendait à l'école, un véhicule est passé lentement près d'une adolescente. Le conducteur l'avait alors invitée à entrer dans le véhicule, puis l'avait saisie par les épaules. La jeune fille s'était débattue et était parvenue à s'échapper.

Le portrait-robot avait dressé sur bases des indications de l'adolescente et diffusé par la zone de police locale Semois et Lesse, notamment via sa page Facebook.

Le dossier a été confié au juge d'instruction Jacques Langlois. Les enquêteurs doivent désormais déterminer si le suspect est également impliqué dans une autre tentative d'enlèvement survenue à Arlon, une semaine auparavant. A Rochefort, une autre tentative d'enlèvement avaient été rapportée.

Vos commentaires