En ce moment
 
 

Félix transpercé par une flèche à Arlon: "Ce geste crapuleux est purement intentionnel" (photos)

Félix transpercé par une flèche à Arlon:
© Facebook Viviane Schreder

Un cas de maltraitance animale a eu lieu mardi à Arlon. Un chat a été retrouvé par sa famille transpercé de part en part par une flèche. Selon Viviane, la propriétaire, cela ne fait aucun doute : l’acte est intentionnel. Elle a déposé plainte. La police prend l’affaire au sérieux.

Viviane et sa famille habitent chemin des Espagnols à Arlon. Félix, leur chat, est la mascotte de la famille. "Cela s’est passé mardi", raconte-t-elle à Sud Presse. "Comme tous les jours, au matin, je fais sortir Félix de la maison afin qu’il puisse aller se promener. Il part généralement vers 9h30 pour revenir vers midi." Mais ce jour-là, elle fait une découverte abominable en lui ouvrant la porte : "Une flèche l’avait littéralement transpercé sur tout le corps, au niveau du dos. Il n’était clairement pas en forme. Il était tout patraque et ne voulait pas se laisser prendre. Son cœur battait également très vite." La panique gagne la famille. "Les enfants pleuraient, ils ont été complètement traumatisés. Dans un premier temps, on a essayé de prendre Felix dans nos bras mais il ne voulait pas se laisser faire. On a donc décidé de couper un morceau de la flèche afin d’essayer de stabiliser l’hémorragie", explique Viviane, peinée. La famille s'est rendue au plus vite chez un vétérinaire.



"On ne roule pas sur l’or et pour Pâques, les enfants ont simplement demandé que Félix soit sauvé"

Félix a alors été pris en charge en urgence. Le vétérinaire a réussi à extraire la flèche. Le chat de Viviane est désormais tiré d'affaire. "Soulagement certes, mais qui n’efface pas cet horrible drame. Les enfants sont totalement traumatisés. Ils ont passé une très mauvaise nuit. Vous savez, on ne roule pas sur l’or et pour Pâques, les enfants ont simplement demandé que Félix soit sauvé", déclare Viviane. Après la tristesse et l'inquiétude, la colère a gagné la famille: "Pour moi, il n’y a pas de doute, ce geste crapuleux est purement intentionnel. C’est un acte complètement gratuit qui, je l’espère, sera poursuivi. J’en veux pour preuve que la semaine dernière, des flèches du même type ont également été retrouvées dans le jardin d’une voisine, qui a également un animal", conclut Viviane. Le numéro de série de la flèche a été arraché. Sans ce numéro, la police aura du mal à retrouver l'archer. Malgré cela, la police prend l'affaire très au sérieux.


Photos de Viviane Schreder sur Facebook

Vos commentaires