En ce moment
 
 

Une balade en forêt pour les personnes en chaise roulante, malvoyantes ou désorientées: à Tenneville, c'est possible

 
 

La commune de Tenneville vient de réaliser plusieurs investissements pour améliorer ses infrastructures touristiques et les rendre les plus accessibles possible à des publics porteurs de handicaps et déficiences.

Se balader en forêt est rarement facile, voire impossible quand on est en chaise roulante, quand on est malvoyant ou encore pour les personnes désorientées. A Tenneville, la commune a décidé d’aménager 2 sentiers pour rendre la belle Forêt de Saint-Hubert accessible au plus grand nombre.

Récemment, elle a bénéficié du soutien du Commissariat Général au Tourisme et du projet Natur’Accessible de la Fédération des Parcs naturels de Wallonie pour les travaux de mise en accessibilité du sentier didactique du Bois de la Fontaine, à Laneuville-au-bois.

Tout au long des 900 mètres du sentier, une attention particulière a été apportée au cheminement et aux nouveaux équipements didactiques, pour qu’ils soient accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux personnes déficientes visuelles (chemin en gravillons damés, passerelles avec entrées et sorties sécurisées par des lignes guides ( barres en bois au sol qui guident), pontons avec mains courantes continues,…). Il y a aussi le contraste du balisage (panneaux avec la fourmi) qui a été renforcé pour faciliter le cheminement des personnes déficientes visuelles. Le circuit est également jalonné de panneaux didactiques et ludiques expliquant la forêt et ses habitants, silhouettes, ouvres d’art. De quoi offrir à tous les sensations d’une belle sortie en forêt, s’immerger dans les arbres, voir et entendre la rivière, les oiseaux, sentir le vent dans les arbres… Des aménagements bien pensés mais qui restent discrets et conservent le caractère naturel du site.

De nouvelles installations présentées au public lors du week-end Des Racines et des Arbres organisé ces 30 avril et 1er mai à Laneuville-au-Bois.

La commune de Tenneville s’est basée sur les demandes des touristes pour développer ce genre d’infrastructures. Les investissements se chiffrent à plusieurs dizaines de milliers d’euros supportés en partie par la commune et subsidiés par le CGT (commissariat général au tourisme). Toutes les infos sur le site : Tennevillepourtous.be


 

Vos commentaires