En ce moment
 
 

"Le mot d'ordre, c'est le moins possible à l'école": l'appel bien suivi, les écoles comptent très peu d'élèves

 
CORONAVIRUS

L'appel à garder ses enfants à la maison pour endiguer l'épidémie de coronavirus semble particulièrement bien suivi. Seuls 3% des élèves ont été à l'école ce matin.

Le petit Eliot a été déposé par sa maman à l'école Sainte-Margueritte de Bouge, à Namur. Elle n'a pas trouvé d' autres solutions.

"Je remplis les jours de présence de mon fils. On essaye de limiter parce qu'en plus on doit travailler de la maison nous aussi et c'est un peu difficile avec lui", explique la mère de famille.

Ils sont 20 aujourd'hui sur 270. Sur place, certains parents s'organisent. "Le mot d'ordre, c'est le moins possible à l'école", rappelle le directeur de l'école, Olivier Biset. "Ok. On fera ce qu'on peut", réagit une maman.

La garderie se fait à la carte cette semaine. Les aurevoirs sont parfois difficiles. "On a essayé de lui expliquer ce week-end. Je pense qu'il a compris que ça allait être différent de d'habitude, raconte une autre mère de famille. Il sait qu'il va à la garderie et pas à l'école. On a nos parents mais qui sont une population considérée comme à risque. Donc c'est compliqué."

Avant le début de journée, quelques consignes pour l'équipe.

"Vous devez noter les enfants présents dans votre registre", rappelle le directeur de l'école.

"On a regardé un petit peu le nombre d'enfants présents dans la cour et on va organiser une tournante pour que les enfants se retrouvent en petits groupes toute la journée et qu'ils soient occupés de la meilleure façon possible", raconte le directeur de l'école.

Une fois à l'intérieur, direction le lavabo. Tout le monde essaie de respecter les règles.

Avec moins de 10% d'élèves, cette reprise est finalement plus calme que prévu mais le casse-tête ne fait que commencer. Il faut désormais organiser les tournantes et ça c'est pas gagné.

 

 

Vos commentaires