En ce moment
 

"Un petit Calais" près de l'aire d'autoroute de Wanlin: plusieurs dizaines de migrants campent dans les bois

Des migrants dorment actuellement dans une forêt près de l'aire d'autoroute de Wanlin en province de Namur. Ils y ont installé des campements de fortune et espèrent rejoindre l'Angleterre via des camions stationnés sur une aire d'autoroute.

"Un petit Calais dans les bois de la Donation Royale à Villers-sur-Lesse. Des migrants vivent et logent dans les bois", signale un riverain via notre bouton orange Alertez-nous.

L’une de nos équipes a constaté sur place que, depuis près de quatre mois, plusieurs dizaines de migrants vivent en effet discrètement dans la forêt. Il s’agit d’un campement de fortune où notre journaliste Christophe Clément a rencontré un jeune homme originaire d’Erythrée. Ce dernier dort à même le sol avec une couverture comme seul confort. "Actuellement, il ne fait ni vraiment froid, ni vraiment chaud. Mais dans les prochaines semaines je ne sais pas, de la pluie, de la neige. Dans ces conditions, impossible de dormir ici", assure-t-il devant la caméra d'Aline Lejeune.


"Ce n'est pas une vie"

D’autres migrants trouvent abri dans des miradors de chasse et des râteliers pour gibier où ils partagent du pain offert par un riverain.
La nuit, ils descendent vers l’aire autoroutière de Wanlin. Leur objectif est de monter à bord d’un camion qui les conduira en Angleterre. "Ce n’est pas une vie. Je serais prêt à vivre en Belgique, pas de problème, mais il faudrait que je sois accepté, que les gens acceptent que je sois ici", souligne le migrant.

Des habitants du village se plaignent de voir des détritus abandonnés par endroits. "Selon certaines personnes, l'endroit du campement est déjà fortement dégradé", confie notre alerteur. Mais globalement la cohabitation se passe plutôt bien.

Vos commentaires