En ce moment
 

Roxane sauve un chevreuil pris au piège dans sa piscine: "Il faisait des longueurs et était EXTÉNUÉ" (vidéo)

Depuis leur chambre, Roxane et son mari ont une vue sur leur piscine. Jeudi, ce couple, qui habite dans le petit village de Monin (Ciney), ne s'attendait pas à faire cette incroyable découverte.

Ce jeudi, Roxane et son mari se réveillent peu avant 8 heures, dans leur habitation située à Monin. Tous deux s'apprêtent à partir travailler quand ils remarquent un certain "remue-ménage" dans leur piscine. Quelques secondes suffisent pour qu'ils se rendent compte de la situation. Un animal multiplie les longueurs au sein de leur propre bassin. 

En s'approchant, le couple découvre un chevreuil. L'animal, pris au piège, ne parvient pas à s'extraire de l'eau. "Il faisait 2, 3 longueurs et posait sa tête sur le rebord. On voyait qu'il était exténué", nous explique Roxane. Impossible de savoir depuis combien de temps l'animal s'y trouve. "Depuis plusieurs heures à mon avis car il tremblait. Il est même peut-être resté là depuis une bonne partie de la nuit", nous confie l'habitante de Monin.


"On l'a sortie de l'eau"

Le couple décide alors de secourir l'animal apeuré. Pas de risques inutiles, tous deux préfèrent garder une certaine distance avec ce dernier. "On n'a pas été dans l'eau car on s'est dit que ça pouvait être dangereux", justifie Roxane. "On a pris le hamac qu'on a glissé sous la bête. Elle s'est laissée faire. Elle était couchée et on l'a sortie de l'eau comme ça. Elle n'était pas dangereuse, elle a bien vu qu'on essayait de la sauver", nous explique-t-elle. 

Grâce à cette technique, le brocard est sorti de l'eau en quelques minutes. Il s'en est ensuite allé rapidement. Aucune blessure n'était apparente.


Des dégâts matériels?

Pour Roxane et son mari, une telle rencontre est rare. "C'est un peu un gag", plaisante-t-elle. Le couple a tout de même l'habitude d'observer des gibiers à proximité de leur domicile. En effet, leur habitation jouxte les bois, favorisant ainsi la venue de tels visiteurs. 

Depuis cette intrusion surprise, le couple n'est pas encore retourné dans sa piscine. Pour l'instant, il est donc impossible de savoir si l'animal a causé des dégâts matériels. "On va le constater dans les jours qui viennent. On va voir si le fond n'a pas été percé", conclut Roxane. 

Vos commentaires