En ce moment
 
 

Plan communal d'urgence déclenché à Rochefort: "Nous évacuons les camps scouts les uns après les autres"

 
 

Notre journaliste Michael Menten était en direct au centre de crise de Rochefort pendant le RTLINFO 13H où le plan communal d'urgence venait d'être déclenché. La situation était en effet dans cette commune encore très problématique ce mercredi midi.

Le commandant des Pompiers a, en effet, confié à notre journaliste que "sur 30 années de carrière, c'était du jamais vu."

"Certains camps scouts se sont retrouvés entièrement sous eaux. La difficulté, c'est qu'il a fallu tenter de recaser tout le monde et avec le Covid, il a fallu mettre chaque groupe dans des salles différentes. Les autorités ont réquisitionné des hall omnisports, des salles de fête, et même des vestiaires de football et de tennis", décrit notre journaliste.

Corine Mullens, bourgmestre de Rochefort faisant fonction a fait le point sur la situation, "Depuis 2 heures du matin, nous évacuons les camps scouts les uns après les autres. Comme vous l'avez dit
nous les avons hébergés momentanément en attendant que les parents viennent les rechercher. Avec le Covid, nous avons dû les mettre dans des pièces différentes parce qu'on ne peut pas mélanger les scouts. Mais nous sommes également face à de nombreuses habitations inondées. Nos services doivent donc faire face à une importante quantité d'interventions et nous devons nous organiser pour faire face à ces mesures qui doivent être prises."

Vu la situation sur le terrain, la bourgmestre de Rochefort, Corine Mullens, compte faire évacuer l'ensemble des camps présents sur le territoire rochefortois, soit près de cinquante.

"J'ai chargé le Service Jeunesse de passer dans chaque camp pour faire comprendre qu'il est préférable de quitter les lieux. S'ils ne veulent pas, je solliciterai la Province pour qu'elle prenne un arrêté. A défaut, je le prendrai moi", a affirmé Corine Mullens. 

Cela représente près de 50 camps de mouvements de jeunesse. "On va mettre des salles de village à disposition. S'il le faut, on les réquisitionnera toutes en attendant que les parents viennent rechercher leurs enfants", a-t-elle ajouté.

En se rendant à Rochefort, notre équipe a assisté en direct à un sauvetage.


 
 
 


 




 

Vos commentaires