En ce moment
 
 

Adieu le cash, le dernier distributeur de billets disparaît à Spy

Il y a de moins en moins de distributeurs de billets en Belgique. En un an, plus de 400 de ces machines ont été supprimées, soit une diminution de 5%. À Spy, en province de Namur, beaucoup d'habitants s'inquiètent de la suppression prochaine du tout dernier distributeur de la localité.

Bien que très sollicité, le dernier distributeur présent à Spy sera supprimé dans quelques mois. Cette décision inquiète les habitants de la commune tout comme ceux  des villages voisins. "Ça me dérange. J'ai 80 ans et maintenant il va falloir aller à Jemeppe ou à Gembloux. C'est inadmissible pour les vieilles personnes", déplore une riveraine. 

Il y a mois, c’est l’agence "Belfius" qui fermait définitivement ses portes. Début décembre, elle sera suivie par la BNP. Avec la suppression de ces deux distributeurs en quelques mois à peine, Pascal Dupuis, gérant d'une friterie, va devoir s'équiper d'un terminal. "Je n'ai jamais eu de Bancontact puisque la banque était juste à côté de chez moi. Souvent, les clients venaient, passaient leur commande. Pendant ce temps-là, ils allaient chercher leur argent. C'était plus facile pour eux et pour moi", avoue-t-il.


Une diminution de 5% en un an

Le distributeur le plus proche se trouvera désormais à 5 kilomètres de Spy. Ce cas de figure est loin d’être unique. Pour le secteur bancaire, c’est la conséquence d’un changement d’habitude. Les retraits en espèces ne cessent de diminuer. "On a presque chacun d'entre nous une carte bancaire dans son portefeuille. L'idée c'est de pouvoir l'utiliser au maximum d'une part. Et d'autre part, on a de plus en plus de solutions telles que le smartphone qui permet de faire des paiements y compris entre particuliers. On a vraiment toute une panoplie de solutions qui permettent de se substituer complètement au cash", explique Rodolphe de Pierpont, porte-parole de Febelfin.

Fin 2017, la Belgique comptait 8.235 points de retrait contre à peine 7.827 un an plus tard. Malgré cette diminution de 5%, notre réseau de distributeurs automatiques demeure dans la moyenne européenne.

Vos commentaires