En ce moment
 
 

Beauraing: il bat et séquestre sa compagne pendant 3 jours après une remarque sur son hygiène

Beauraing: il bat et séquestre sa compagne pendant 3 jours après une remarque sur son hygiène
 

Le tribunal correctionnel de Dinant a condamné, mercredi, un homme poursuivi pour avoir battu et séquestré sa compagne durant trois jours à Beauraing en octobre 2016 à une peine de quatre ans de prison.


L'élément déclencheur de ces trois jours d'enfer est une remarque que la victime a faite à son compagnon lors d'un cours d'anglais qu'ils suivaient tous les deux à Dinant. Celle-ci lui avait dit qu'il aurait pu se laver les mains avant de se rendre à l'école. Lors du retour, le prévenu a emprunté un petit chemin à proximité de la Citadelle de Dinant. Dans la voiture, il lui a cogné le visage contre la vitre. De retour à leur domicile de Beauraing, les violences ont continué durant trois jours. La troisième nuit, la victime a pu envoyer un SMS avec le GSM de son bourreau à son employeur dans lequel elle indiquait qu'elle ne venait pas travailler car elle était séquestrée. Un autre SMS sera envoyé à son agent de quartier. Lors de leur intervention, les policiers ont retrouvé la jeune femme recroquevillée dans une chambre, avec des contusions sur l'ensemble du corps. Elle souffrait notamment d'une fracture du sternum. Déjà condamné en 2015 à cinq ans de prison par la cour d'appel de Mons, le prévenu risquait cette fois sept ans de prison comme requis par le parquet de Namur. Il en a finalement écopé de quatre.

 

Vos commentaires