En ce moment
 

Ce fan inconditionnel de Johnny Hallyday découvre son album posthume: "Sa voix est extraordinaire"

A Namur, une de nos équipes à pu vivre avec un passionné du chanteur, la toute première écoute de cet album. Bernard suit de près la carrière de Johnny, depuis 40 ans. Un moment très émouvant qu'on pu vivre à ses côtés Olivia Francois et Benoît Elsen.

Cela fait 10 mois déjà que Johnny est parti. Une éternité pour Bernard qui a beaucoup de mal à s’en remettre. Ce matin, il a accepté d’écouter les morceaux de son dernier album avec nous. Non sans une certaine appréhension…

Bernard Marchal découvre l'album et nous explique d'emblée son ressenti: "Je ne me sens pas bien parce que c'est son 51ème CD et je sais que c'est le dernier et en plus, c'est un album et il n'y aura plus rien après, pas de tournée, rien et c'est tout et c'est très dur..."

A l’écoute du premier morceau, c'est difficile de contenir ses émotions pour ce passionné de la 1ère heure, "J’en parlerai au Diable" est plus qu’une chanson emblématique…

Bernard Marchal nous confie sa première impression: "C'est du grand. c'est lui, vocalement sa voix est extraordinaire, puissante et tout. C'est un peu un bilan de sa vie parce que cela fait presque 60 ans de carrière."


La 2ème piste est très rock’n roll…Le titre est "Mon pays c’est l’amour". C'est cette chanson qui a inspiré le titre de l’album. C'est un hommage aux années 50, à Elvis… Johnny y raconte ses débuts avec l’énergie qui le caractérisait…

Après l'audition, Bernard dépeint cette énergie positive qui se dégage de ce titre: "Ici, c'est un morceau qui donne toujours l'envie d'avoir envie, comme si je vous dis que d'ici 15 jours, il nous annonce qu'il repart. C'est un morceau pour la scène et c'est là que je reconnais que c'est un grand monsieur, qui malgré la maladie et tout, était toujours positif."

Mais Bernard ne s’en cache pas, entendre la voix de son idole est une nouvelle épreuve…"Cela fait drôle. C'est difficile quand même", confie-t-il des trémolos dans la voix. 

Johnny était un père spirituel pour le Namurois depuis près de 45 ans ! Il tient à lui adresser aujourd’hui un dernier message de gratitude…

"Je t'aime et un jour je viendrai te rejoindre. Tu m'as tellement donné beaucoup de bonheur. Sans toi la vie n'est plus la même. Les gens ne s'imaginent pas comme j'ai très dur. Salut l'artiste!"

Vos commentaires