En ce moment
 
 

Des paniers végétalisés sur la Meuse à Jambes pour développer la biodiversité

 
 

Il s'agit d'un projet pilote. Une vingtaine d’autres paniers du genre devraient bientôt le rejoindre le long de la rive droite. Le but: amener de la biodiversité et embellir les lieux.

Si vous êtes adeptes des balades en bord de l'eau à Namur, vous avez sans doute remarqué qu'il se passait quelque chose sur les berges de la Meuse, à Jambes, sur la rive droite. Un panier végétalisé a en effet été installé. Il flotte sur l'eau, les racines des plantes sont immergées dans la Meuse.

paniers-végétalisés-3

Bien qu’il ne s’agisse pour le moment que d’une phase test, l'objectif est de favoriser le retour d'espèces animales (poissons, insectes, crustacés) pour développer la biodiversité mais aussi pour embellir les quais souvent pris en photos par les touristes.

"Ça permet aux poissons de revenir pondre dans ces plantes. Ça va aussi créer une biodiversité parce que les plantes vont pousser et il va y avoir des fleurs. Les insectes vont venir aussi. Donc c’est vraiment pour recréer de la vie au bord de l’eau parce que cette partie du quai de la Meuse à Namur est fort minéral."

Le projet, initié par le comité de quartier "Comaquai" à Jambes avec l'aide de la maison de la pêche, vient d'obtenir une enveloppe de la Ville de 30 mille euros dans le cadre de son premier budget participatif. Le comité de quartier se réjouit de pouvoir installer une vingtaine d'autres paniers entre le pont de Jambes et l'Enjambée.

Des panneaux didactiques accompagneront également le dispositif pour les riverains, les écoles et les touristes afin d'expliquer ce qui se passe au bord de l'eau et sous l'eau.

Le panier actuel doit être amélioré pour être notamment plus proche de la berge. Mais, pour l'instant, les résultats sont positifs : les plantes ont l'air d'apprécier l'environnement et poussent lentement mais surement. Le cout d'un panier est estimé à un peu plus de 1000 euros.

Le comité de quartier a d'autres projets notamment de fleurissement et d'installation de panneaux explicatifs sur les villas du bord de l'eau. Avec l'arrivée de l'Enjambée et les travaux à la confluence, le quartier est en pleine transformation.




 

Vos commentaires