En ce moment
 
 

Disparition de Michel après l'incendie de sa maison à Rochefort: les recherches reprennent

Les recherches ont repris ce lundi après la disparition d'un homme qui vivait dans une maison partie en fumée dans la nuit de mardi dernier à Rochefort. Les enquêteurs ignorent si l'homme se trouve sous les décombres ou s'il a pris la fuite, peut-être après avoir bouté lui-même le feu à cette maison. Ce geste désespéré potentiel pourrait être lié à un héritage conflictuel au sein de la famille.

Mercredi, une habitation a brûlé rue d'Alost à Rochefort. Depuis cet incendie, une personne manque à l'appel: Michel, celui qui vivait dans cette maison. Il y résidait seul, depuis le décès de sa mère. Dès lors, les enquêteurs veulent d'abord d'assurer que cet habitant ne se trouve pas sous les décombres. Mais selon les premières constatations, il n'y aurait pas de traces de lui sur place. "Les chiens renifleurs n'ont rien signalé", rapportait notre journaliste Margaux Guyot, sur place vendredi.

"La coïncidence est particulière"

Mais ce n'est pas tout. Les enquêteurs estiment que l'origine de l'incendie est suspecte. "C'est un incendie sur fond de querelles de succession. Les membres de la famille ne s'entendent pas entre eux. De plus, le lieu devait être évacué ce mercredi dans le cadre de la succession. La coïncidence est particulière", a indiqué la magistrate de garde au parquet de Namur. En effet, il semble que certains membres de la famille aient voulu garder la maison, afin que Michel puisse y vivre, alors que d'autres aient voulu la vendre. Quelqu'un aurait donc pu bouter le feu afin d'empêcher la vente. Peut-être Michel, qui pourrait s'être enfui par la suite.

Vos commentaires