En ce moment
 
 

Electromecanix challenge: des élèves inventent un filtre à eau

 
 

130 jeunes étudiants en électromécanique ont participé au challenge Electromecanix à Namur. Ils devaient, par équipe, proposer des projets sur base de matériaux fournis par des entreprises partenaires. Un jury de spécialistes a départagé les étudiants. La Médaille d'or a été remportée par Institut Technique de Namur.

Depuis plusieurs années déjà, une équipe d'enseignants organise au sein de l'Institut Technique de Namuer (Centre Asty-Moulin) un concours destiné aux étudiants du deuxième degré de l’enseignement secondaire technique: le Challenge Electromécanix. Chaque équipe doit réaliser une machine sur base d'éléments communs fournis à toutes les équipes par plusieurs entreprises partenaires (comme Infrabel, par exemple). "Les étudiants reçoivent de quoi faire une transmission par chaîne. Ils reçoivent des composants pneumatiques avec des vérins, distributeur et ainsi de suite. Ils reçoivent aussi des composants électriques. Et puis derrière ça, c'est leur imagination qui travaille. Ils doivent se coordonner en groupe, ils doivent réfléchir ensemble, ils doivent choisir un projet", développe Guy Brunin, professeur d'électromécanique au Centre Asty Moulin. 

Environ 130 jeunes étudiants du deuxième degré en électromécanique, répartis en 14 équipes provenant d’écoles techniques de toute la région wallonne et de la région bruxelloise, sont présents cette année ! Louka et son équipe en font partie. Ils présentent leurs machines à filtrer : grâce à un cylindre équipé de fines grilles et de plusieurs filtres successifs, elle permet de séparer l'eau des saletés, représentées dans la vidéo par des bouchons bleus. "On est très fier, quand même, c'est exceptionnel parce qu'on a eu 2 semaines pour le réaliser. On n'a pas eu beaucoup de temps. On venait le mercredi jusqu'à 16h pendant nos heures études et nos temps de midi. On venait faire le projet donc on est assez fier parce qu'on a beaucoup travaillé pour le projet", explique Louka, élève à l'école des Aumoniers du travail de Charleroi. 

Ce concours est une occasion de démontrer ses qualités et de se faire connaître auprès d'employeurs renommés. Une garantie supplémentaire de trouver un emploi dans ce secteur très demandé. L’évaluation des prototypes du concours se fait par un Jury composé de 23 spécialistes, représentants d’entreprises actives dans le secteur industriel et d’institutions ou d'organismes chargés de la formation ou de la promotion des métiers techniques.

La Médaille d'or a été remportée par Institut Technique de Namur. Le deuxième Prix par le C.E.T. des Aumoniers du Travail de Charleroi.


 

Vos commentaires