En ce moment
 
 

Glissement de terrain à Namur: aurait-on pu l'éviter? qui est responsable?

  • Glissement de terrain à Namur: les causes et les responsabilités

  • Pas de victime suite au glissement de terrain à la Citadelle de Namur

  • Glissement de terrain à la Citadelle de Namur: nouvelle expertise

  • Alain évacue sa maison après le glissement de terrain à la Citadelle de Namur

 

De nouvelles expertises ont été réalisées. Alors, que s'est-il passé ? Aurait-on pu éviter cet affaissement de terrain ? Qui est responsable ? C'est ce que nos journalistes Sébastien Prophète et Pierre Morleghem ont cherché à savoir.

Une dizaine de riverains de la Citadelle de Namur ne peuvent toujours pas rentrer chez eux ce lundi soir. Décision prise suite au glissement de terrain découvert sur place. Des travaux de stabilisation doivent commencer demain, mardi.

"Dès demain matin, de morceaux de roche vont être installés sur le site, à la fois sur la paroi de terre mais aussi au sol", explique notre journaliste Sébastien Prophète. "L’objectif de tout ça est de consolider le site. Les analyses qui ont été réalisées ce lundi après-midi révèlent que la surface de cette masse de terra a bougé de quelques centimètres. Rien d’inquiétant selon les autorités. La terre se serait tassée. Les différents ingénieurs qui se penchent sur ce site vont analyser et suivre de près la situation durant les prochains jours, notamment pour déterminer l’impact de la pluie qui est annoncée dès demain. Quant aux travaux de consolidation du site, ils vont durer sans doute plusieurs jours."

Pierre Bocca, le commandant de la zone de secours "Nage", ajoute que la priorité est d’assurer la sécurité pour les riverains et de prendre toutes les mesures, "pour éviter que la plaque qui a commencé à bouger, ne continue à bouger. Ces travaux débuteront mardi et devraient se terminer au début de la semaine prochaine. A partir du début de la semaine, si le mode opératoire est suivi et si on n’a pas de contretemps, les riverains pourront réintégrer leurs habitations."

Les travaux à l’origine l’affaissement

Le chantier de construction d’un immeuble à appartements se trouve donc au pied de la Citadelle. Le responsable de la société en charge du terrassement nous le confirme aujourd’hui, ces travaux sont à l’origine l’affaissement. L’imposante masse de terres aurait glissé fin octobre.

La découverte de nouvelles fissures ce weekend expliquerait l’évacuation rapide des habitants. Des riverains considèrent que le retrait d’importantes quantités de terres pour les fondations aurait déstabilisé le sol.

Le promoteur du projet immobilier et la société de terrassement apportent leur version: un sol moins compact qu’annoncé lors des études de stabilité aurait engendré l’affaissement. Ils considèrent avoir pris les mesures nécessaires en fonction des éléments en leur possession.

Des riverains dénoncent un chantier inadapté à l’endroit, estimant que le site est instable. Mais le projet de construction d’un immeuble reste d’actualité.

glissement-de-terrain-namur-2
(c) Belga

Vos commentaires