En ce moment
 
 

Grâce à d'importantes rénovations, le centre hospitalier de Namur entend réduire ses émissions de CO2 de plus de 1.000 tonnes

Grâce à d'importantes rénovations, le centre hospitalier de Namur entend réduire ses émissions de CO2 de plus de 1.000 tonnes
 
 

Ce mercredi, de nouvelles installations sur le site de Namur du CHR Sambre et Meuse ont été inaugurées. Leur but : réduire la consommation énergétique et les émissions de CO2. Les services tournent 7j/7 et toute l'année. L'hôpital dépense, en un an; l'équivalent en électricité de plus de 2.000 foyers. En eau, il faut remplir 17 piscines olympiques pour l'alimenter annuellement. Une réalité qui a incité l'hôpital à signer un Contrat de Performance Energétique.

C'est le premier hôpital de la Province à réaliser des travaux d'une telle ampleur. Les travaux réalisés durant un an et demi en partenariat avec Engie et RenoWatt.

L'installation de cogénération a notamment été améliorée, des panneaux solaires ont été placés sur la façade et les toits. La chaufferie a été modernisée, des éclairages LED ont été installés, le système d'eau optimisé a été optimisé. Dans 2 ans, un nouveau parking sera recouvert de panneaux solaires. A des fins de sensibilisation, un écran a été installé dans le hall de l'hôpital. Les économies d'énergie y sont affichées en temps réel.

Une performance énergétique améliorée de 15,5%

Ces nouvelles installations permettront de réduire de près de 1.100 tonnes les émissions annuelles de CO2. C'est l'équivalent du retrait de la circulation de plus de 500 voitures diesel. L'hôpital améliore ainsi sa performance énergétique de 15,5%.

Sur le plan financier, le gain devrait s'élever à 300.000 euros sur un budget annuel initial de 1,8 million d'euros, auxquels s'ajoutent 160.000 euros en certificats verts. 




 

Vos commentaires