En ce moment
 

Les poneys à la foire de Namur, c'est fini: ce "ne sont pas des objets et leur place n'est pas sur les foires"

Les poneys à la foire de Namur, c'est fini: ce
© Belga

La Ville de Namur a décidé de ne plus autoriser les manèges à poneys sur la foire de Namur dès 2019, a indiqué vendredi l'échevine du Bien-être animal, Charlotte Deborsu (MR), confirmant une information de la Dernière Heure. "A la suite de l'adoption du code wallon de bien-être animal fin 2018, il revenait aux communes de décider d'interdire cette pratique avant son interdiction totale fin 2022", a-t-elle expliqué. "Nous avons donc pris les devants". "Les poneys ne sont pas des objets et leur place n'est pas sur les foires", a ajouté l'échevine. "Cette décision a par ailleurs été appuyée par de nombreux citoyens".

En vertu du code du bien-être animal, la Wallonie interdit d'utiliser des équidés dans un hippodrome de kermesse depuis le 1er janvier 2019. Une période transitoire est toutefois tolérée jusqu'au 31 décembre 2022 pour les responsables de manèges déjà en activité et enregistrés, précise le texte. Il revient dès lors aux communes de trancher dans l'intervalle. C'est ce qu'a fait la Ville de Namur, au même titre que Liège ou La Louvière.

Dans la Région de Bruxelles-Capitale, cette pratique est totalement interdite depuis janvier 2019. La secrétaire d'État en charge du Bien-être animal, Bianca Debaets, qui est à l'initiative de la nouvelle législation, avait estimé que "l'utilisation des poneys dans un environnement bruyant et dans des conditions de bien-être très limitées n'est plus de ce temps".

En Flandre, des mesures strictes concernant l'utilisation de poneys et de chevaux de foire sont d'application depuis le 1er mai 2013, mais la pratique n'est toutefois pas prohibée. Depuis le 1er janvier 2016, la piste équestre doit par ailleurs être adaptée à la taille de l'animal, avec un diamètre d'au moins 10 mètres si la hauteur au garrot est plus grande qu'1,20 mètre.

Vos commentaires