En ce moment
 
 

Les secondes sessions ont commencé à l'Université de Namur, avec le retour "des méthodes traditionnelles"

 
 

Depuis lundi 17 août, la plupart des secondes sessions ont démarré dans les hautes écoles et universités. Contrairement à la session de juin qui s'est déroulée principalement à domicile, cette fois, les étudiants sont présents sur place.

Ils doivent porter le masque pendant tout l'examen, garder les distances d'1,5 mètre dans l'auditoire où a lieu l'examen, et se laver les mains avant de rentrer.

C'est notamment le cas à Namur où nous nous sommes rendus. L'organisation de ces examens dits "présentiels" est compliquée.

"Pour la session de juin, on devait prévenir les étudiants des dispositions déjà à la fin du mois d'avril, donc on n'avait pas le temps pour organiser ces examens avec toutes les conditions qu'il fallait respecter", a expliqué Annick Castiaux, vice-rectrice en charge de l'enseignement à l'UNamur.

Le retour à la "normale" est bénéfique. "Certains examens se sont moins bien passés en juin à cause des modalités à distance, et donc les professeurs souhaitaient revenir à des méthodes plus traditionnelles. C'est ce que les étudiants connaissent, les professeurs sont présents pour répondre à leurs questions en cas de problème. Et puis, il y a tous les examens de travaux pratiques, impossibles à réaliser à distance".




 

Vos commentaires