Déploiement de police avec hélicoptère dans les environs de Spy ce matin: une bagarre entre 70 migrants a éclaté sur une aire d'autoroute

Vous avez été nombreux à nous signaler le survol d'un hélicoptère et un important déploiement de police à Spy, plus précisément à proximité d'une aire d'autoroute sur l'autoroute E42 entre Namur et Charleroi.

Ainsi, une personne nous déclarait à 5h52 via le bouton orange Alertez-nous: "Un ou plusieurs hélicoptères tournent au dessus de Spy depuis 4h30. 150 migrants sont en fuite et auraient bouté le feu à un camion. Opération policière en cours également sur l'aire de repos. Coups de feu entendus. Les habitants de Spy et du quartier Saussin sont priés de rester chez eux." 


Quelques blessés dans une vive altercation

Une porte-parole de la police fédérale nous a confirmé la présence d'un hélicoptère au-dessus de Spy. La police a été appelée aux alentours de 2 h et 3 h du matin sur le parking d'une aire d'autoroute à Spy. 10 équipes de police se sont rendues sur place. 

Sur place, les agents constatent une bagarre entre migrants. Au total, 70 personnes sont impliquées. Dans l'altercation, 4 migrants ont été blessés dont 1 grièvement. 4 ambulances se sont rendues sur place. 

Un hélicoptère de la police fédérale a donc été déployé afin de retrouver les migrants qui s'étaient enfuis à travers champs. 10 personnes ont été arrêtées par la police de la route. "Il n'y a pas eu de camion incendié", précise le porte-parole. 


Origine de la bagarre: des places dans des camions vraisemblablement pour l'Angleterre

À l'origine de la bagarre, un différend entre plusieurs dizaines de migrants désireux d'intégrer des camions "vraisemblablement" à destination de l'Angleterre. L'ampleur de la dispute était telle que malgré une intervention policière, des incidents ont eu lieu. Au total, trois personnes ont été blessées, dont une se trouve dans un état plus grave, mais "qui semblerait déjà aller mieux", précise le parquet. A la suite de cette intervention, une partie des migrants ont pris la fuite dans les champs longeant l'autoroute E42 Namur-Charleroi.

Finalement, trois personnes ont été privées de liberté et seront prochainement entendues avec l'aide d'un interprète.

Vos commentaires