En ce moment
 

Voici le dispositif mis en place pour assurer la sécurité des vacanciers aux Lacs de l'Eau d'Heure

Un jeune homme a perdu la vie après une collision entre deux jet-skis le 16 juillet. Fanny Dehaye nous explique que rien n'est laissé au hasard autour des lacs de l'Eau d'Heure pour assurer la sécurité des vacanciers.

Lundi, un jeune homme de 24 ans a perdu la vie dans un dramatique accident au barrage de l'Eau d'Heure après une collision entre deux jet-skis.

Quels sont les dispositifs mis en place pour assurer la sécurité des vacanciers?

Rien n'est laissé au hasard... Cela commence déjà avec le circuit. On ne navigue pas où on veut. Des bouées colorées sont placées afin d'indiquer le sens dans lequel les personnes qui pratiquent du jet-ski doivent "slalomer". Les espaces dépendent également du type de jet-ski. "On comptabilise en saison 200 mises à l'eau par jour. Les accidents sont très rares, mais le risque zéro n'existe pas", rappelle notre journaliste Fanny Dehaye.

Chaque jour, Jody s'occupe des mises à l'eau. Selon elle, ce qui est le plus dangereux est la combinaison vitesse-chute. "Malgré que les circuits soient séparés par type de jet-ski, on a tous les niveaux de jet-skieurs qui naviguent ensemble. Il faut donc être conscient de son niveau. Il faut savoir à quelle distance on peut se trouver du jet-ski qui se trouve devant nous. Et en cas de chute, est-ce qu'on va savoir réagir", précise Jody.

En cas de problème, "on a toujours un membre du personnel qui a son brevet, on peut téléphoner aux services d'urgences très rapidement ou alors au service de sécurité du barrage. On a aussi un défibrillateur", rassure-t-elle.

Vos commentaires