En ce moment
 
 

Le Roi Philippe attendu ce mercredi au fort de Breendonk pour le 75ème pélerinage national: son discours sera "moins formel" que d'habitude

Le Roi Philippe assistera ce mercredi 18 septembre au 75ème pèlerinage national du Fort de Breendonk en mémoire des prisonniers politiques et autres victimes des camps de concentration et d'extermination nazis.

Durant cette journée, le Roi va prononcer un discours et va déposer, accompagné de plusieurs enfants, une gerbe au pied des poteaux d'exécution.

"Il s’agit du seul discours officiel du Roi sur la déportation en Belgique dans ce lieu symbolique, le Fort de Breendonk, mais aussi près des 'poteaux des fusillés'", explique notre journaliste Sébastien Rosenfeld. "C’est là que 164 personnes ont été tuées. On voit encore les traces des balles. C’est au total 3500 personnes qui sont passées par le Fort de Breendonk (juifs, communistes, résistants…). Elles ont été torturées, certaines déportées vers les camps de la mort. Le discours du Roi va donc insister sur le devoir de mémoire et de la transmission de cette mémoire aux jeunes générations. Il aura deux anciens prisonniers avec lui. Il insistera avec des mots très forts sur la préservation des valeurs de la démocratie. 300 écoliers l’écouteront et ils symboliseront ce transfert de génération en génération. Il faut se souvenir qu’en Belgique, il y a eu l’horreur."

Vos commentaires