En ce moment
Facebook
Twitter
Google+
Email

Un tagueur condamné à 4 mois de prison à Liège

Vidéo publiée le 16/5|670 vues

Un exemple de la tolérance zéro appliquée par la ville face aux graffitis sauvages. Une politique qui a permis de diminuer fortement le nombre de tags. Il y en aurait trois moins qu'en 2014.