En ce moment
Facebook
Twitter
Google+
Email

Ce physiologiste observe de rares abeilles sauvages: leur ruche est directement faite dans le tronc de chênes centenaires

Vidéo publiée le 25/11/2021|1 018 vues

"Extraordinaire, la reine pond!", s'enthousiasme Felipe Salbany. Suspendu à mi-hauteur d'un chêne multicentenaire dans le centre de l'Angleterre, il observe des abeilles sauvages rares par un petit trou dans le robuste tronc. "C'est une vraie salle de classe, c'est fantastique, incroyable!" poursuit, à propos de cette colonie en effervescence, l'homme harnaché à une quinzaine de mètres au-dessus des terres du majestueux palais de Blenheim. Passionné de longue date par les abeilles, ce physiologiste sud-africain de 55 ans en est persuadé: ces insectes, dont il a passé une bonne partie des 18 derniers mois à rechercher les ruches dans les bois anciens du domaine, sont loin d'être ordinaires. Elles proviennent, explique-t-il à l'AFP, d'un rare écotype - une sous-espèce occupant un habitat particulier - dont la lignée remonterait à plusieurs siècles dans cette partie même de l'Oxfordshire. Si des résultats d'analyses ADN doivent encore venir apporter confirmation, la découverte de potentielles descendantes