En ce moment
 
 

Opinion: Aurore en a marre des donneurs de leçons sur les réseaux sociaux

Opinion: Aurore en a marre des donneurs de leçons sur les réseaux sociaux
(c)PXHERE
 
 

Nous ne vous apprendrons rien en disant que les réseaux sociaux constituent un endroit finalement très humains où de nombreuses personnes ont cette tendance à critiquer et juger facilement tout ce qui se passe, et pas toujours de manière très modérée et nuancée, les écrans et l'absence de contacts directs favorisant les excès. C'est ce que pointe Aurore, 40 ans, dans un message qu'elle nous a envoyé via le bouton orange Alertez-nous et qui, probablement, sera critiqué et jugé à son tour, dès que nous le publierons sur les réseaux sociaux ;-).

Le message d'Aurore

"Un petit texte pour dénoncer de plus en plus d'incivilités via les réseaux sociaux.

Toujours des jugements.

Le Belge, l'humain ne peut s'empêcher de faire des commentaires avec des jugements.

Entre une opinion et un jugement, il y a une sacrée différence.

Mais ce qui m'agace le plus, ce sont les donneurs de leçon en tout genre, les gens parfaits, les mères parfaites,... C'est à cause de telles personnes que le monde est sous pression. Car quoi qu'on fasse, on sera jugé.

Les personnes qui critiquent les médias ou qui disent que cela ne les intéresse pas: personne ne vous oblige à lire l'article. Si cela ne convient pas, passez votre chemin, pas besoin de critiquer.

Critiquer à travers un écran, c'est facile."

Il semble qu'Aurore ait aussi subi des critiques sur son orthographe. "Une autre catégorie qui me fait dresser les cheveux sur la tête, ce sont les gens qui jugent l'orthographe, à croire que ceux qui ont une mauvaise orthographe sont des incultes. Sachez que j'ai une mauvaise orthographe car je suis dyslexique. Pourtant je suis infirmière et en ce moment j'étudie la naturothérapie, ce n'est donc pas une mauvaise orthographe qui fait que nous sommes des moins que rien", a-t-elle écrit, manifestement heurtée par ces critiques.




 

Vos commentaires