En ce moment
 
 

"Du bonheur au quotidien": Céline habitait Wavre et a tout quitté pour vivre son rêve à l'autre bout du monde

© Facebook Céline Duquaine
 
 

Elle a tout quitté pour vivre son rêve. Céline Duquaine, une Belge originaire de Wavre, est passionnée de voyages depuis l'enfance. Alors qu'elle menait une carrière dans la finance, elle a décidé de tout plaquer. 

Ce déclic, Céline l'a eu alors qu'elle était au travail. Soucieuse, elle se confie à une collègue. "Je ne me sens pas bien ici, je ne m’y retrouve plus et je sens que c’est le moment pour moi de partir", lâche-t-elle. 

Sa place, elle sait que c'est au Cambodge qu'elle va la trouver. Le royaume du sourire, un pays dont elle tombée amoureuse à 12 ans lors d'un voyage avec ses parents. Céline a toujours rêvé d'ouvrir un hôtel. Alors, elle se lance. En août dernier, elle arrive à Siem Reap, ville de départ pour la visite des temples d'Angkor, un endroit calme aux abords du lac Tonlé Sap et des villages flottants. 

Aucun regret

Sur place, elle compose une petite équipe et les travaux démarrent. "J’en ai tellement rêvé que finalement les travaux se sont déroulés tout seul", explique-t-elle. 

Céline se lance un autre défi: apprendre à son équipe la gestion responsable des déchets, le Cambodge étant grand utilisateur de sacs plastiques en tout genres. Elle lui apprend la consommation responsable et installe des panneaux solaires. En octobre, l'hôtel "La Villa Agati" accueille ses premiers clients. Aujourd’hui, Céline a enfin trouvé sa place.

"Je suis heureuse de ce que je fais, heureuse de mon choix. Je n’ai aucun regret, c’est du bonheur au quotidien", avoue-t-elle. Prochain défi pour Céline : apprivoiser le Khmer, la langue parlée dans son pays d’adoption.




 

Vos commentaires