En ce moment
 
 

Coronavirus: Victor, étudiant, s'est retrouvé sans stage 2 jours avant qu'il commence

 
 

La situation pandémique actuelle n'a épargné aucun secteur : Horeca, les métiers de contacts, mais également et sans surprise, l'enseignement. Dans le supérieur, les élèves peinent à trouver un stage, tâche suffisamment compliquée en période hors Covid. Victor, étudiant en logistique à la Haute école de la Province de Liège, a vu son stage de faire annuler par l'entreprise le jour même du début de son stage.

Victor, étudiant en 2ème année en logistique à la Haute école de la Province de Liège (HEPL), devait commencer son stage le lundi 29 mars dernier pour une durée de 1 mois. Après des difficultés à en trouver un, il avait finalement signé un contrat avec une entreprise de logistique. Mais deux jours avant le début, celle-ci lui a expliqué qu'elle n'était pas sûre de pouvoir le recevoir en présentiel. Avant d'annuler le stage purement et simplement le premier jour : "J’étais frustré et déçu puisque quelques jours avant ils me disaient que tout était bon, qu’il n’y avait pas de précautions à prendre etc. J’ai vraiment l’impression d’avoir été pris pour l’idiot du village" confie le jeune homme.

Après ce moment d'incompréhension, Victor appelle directement son maître de stage afin de trouver une solution. "Je devais trouver un nouveau lieu de stage. Il m'a dit qu'il allait également chercher de son côté. Si je n'en trouvais pas un nouveau, je devais le faire pendant les vacances d'été. C'était un stage qui comptait pour mon année, c'était important". L'étudiant s'est alors empressé de poster un message sur Facebook relatant sa situation, il a renvoyé des mails, la recherche de stage était repartie. "J'ai heureusement retrouvé un stage par mes propres moyens, à la clinique Saint-Luc à Bouge."

Tandis que dans son premier lieu de stage, le travail de Victor consistait à contacter les clients, encoder les commandes et faire des suivis, son travail au sein de la clinique Saint Luc est un peu différent. "Ici, je suis davantage dans la logistique pure du milieu hospitalier. C'est quand même intéressant." Il n'a raté "seulement" que 3 jours de stage et a pu commencer ce jeudi 1er avril. Au vue du caractère particulier de la situation, son maître de stage a été conciliant et a autorisé Victor à ne pas rattraper ces 3 jours de perdus, nous informe l'étudiant.

Cette annulation aurait pu lui porter préjudice pour son année si Victor n'avait pas rapidement retrouvé un stage. "Heureusement, ce n'est pas une branche saturée. Les entreprises sont toujours demandeurs de ce genre de stage. Il n'est pas compliqué de trouver un stage." Néanmoins, c'est un domaine dans lequel les travailleurs travaillent majoritairement en présentiel. La crise du Covid-19 a inévitablement eu un impact sur la recherche de stage dans ce secteur. "Beaucoup d'entreprises de logistique refusaient les stagiaires cette année car ils étaient conscients qu'ils n'allaient pas pouvoir accueillir les étudiants en présentiel" explique Victor. 

Selon l'école du jeune homme, pour le moment, peu d'étudiants heureusement ont vu leur stage annulé. "Il est encore un peu tôt pour le dire puisque certains stages viennent de commencer. Il faut voir avec la suite de la situation comment cela se dérouler" explique la directrice-présidente de la HEPL. "Les étudiants ayant le plus de problème actuellement dans leur recherche de stage sont les étudiants du secteur pédagogique puisque les écoles sont fermées. Ils sont évidemment pris en charge lors de ce genre de situation. Nous agissons au cas par cas et on agit en fonction" décrit la directrice. 




 

Vos commentaires