En ce moment
 
 

Il rentre de vacances et découvre un nouvel arrêt de bus devant son garage à Bruxelles: "Qui prend une telle décision?"

Il rentre de vacances et découvre un nouvel arrêt de bus devant son garage à Bruxelles:

De nombreux nouveaux arrêts de bus font leur apparition à Bruxelles en ce moment. Ces aménagements s'inscrivent dans le Plan Directeur Bus de la STIB qui vise à améliorer plusieurs points du réseau bruxellois de transport en commun.

"Je rentre de vacances et je me retrouve avec un arrêt de bus devant mes deux sorties de garage", nous écrit Michael via le bouton orange Alertez-nous. "Ce qui veut dire que le matin, sortir va devenir galère surtout quand 3 bus arrivent en même temps", craint-il. Il se demande s’il aurait pu faire quelque chose pour éviter que cet arrêt soit installé à quelques mètres de son entrée de garage. "Qui prend une telle décision ?", s'interroge l'habitant d'Evere.

Bus - Photo alerte

"On ne crée pas de nouveaux arrêts n’importe où !"

La décision de placer un arrêt de bus à un endroit défini appartient à la STIB qui gère les transports en commun en région bruxelloise. Elle prend en compte différents facteurs comme la largeur du trottoir, le type de rue ou encore la proximité avec... les entrées de garage. "On ne crée pas de nouveaux arrêts n’importe où, sans étudier préalablement l’endroit idéal où le placer. Nous réalisons cette étude en collaboration avec la commune ou la région suivant le type de voie", explique Cindy Arendt, la porte-parole de la STIB.

En ce qui concerne l'arrêt devant chez Michael, la STIB indique qu'il s'agit d'un cas particulier. En effet, cet arrêt a été créé temporairement. C'est un arrêt déplacé à cause de travaux. Michael ne sera donc plus embêté dès que les travaux seront terminés.

Parmi les communes qui ont été contactées pour le plan directeur bus, on trouve notamment Evere, mais aussi Schaerbeek qui a, par exemple, été consultée deux fois. "On nous a demandé notre avis sur la partie du dossier qui concerne notre commune en 2016 et en 2018", soutient Adélaïde Byttebier, l'échevine de la mobilité de Schaerbeek. "On ne peut pas refuser le projet, mais on peut donner un avis positif ou négatif concernant différents points. La STIB collabore avec nous, car nous sommes des acteurs locaux qui connaissent le terrain", poursuit-elle. Lorsqu'un point du projet n'est pas assez clair ou ne plaît pas à la localité concernée, elle peut donc en faire part à la STIB lors d'une réunion technique ou par courriel. "Par exemple, nous avons demandé à ce qu'un arrêt soit changé de place, car le trottoir où il se trouvait n'était pas assez large. La STIB nous a écoutés et a changé l'arrêt", illustre l'échevine.

La création de nouveaux arrêts ne nécessite pas de permis d’urbanisme. La STIB informe tout de même les citoyens via des toutes-boites ou d'autres moyens de communication. Toutefois, la STIB permet aussi aux citoyens de s’exprimer. "Nous acceptons de recevoir des remarques de la part des citoyens. Cependant, il faut bien se rendre compte que nous devons bien placer ces arrêts quelque part. Souvent, cela fait des heureux, mais aussi des mécontents", indique la porte-parole. 

30 lignes de bus de la STIB modifiées

Un plan de restructuration du réseau de bus de la STIB a été adopté en mars 2018 par le gouvernement bruxellois. Ce "Plan Directeur Bus" va profondément modifier plusieurs lignes de bus et en créer de nouvelles. Au total, sur les 50 lignes que compte actuellement le réseau de la STIB, 30 lignes seront modifiées, 17 lignes resteront inchangées, 3 lignes seront supprimées et 6 nouvelles lignes s'ajouteront aux 50.

Ce nouveau plan est mis en œuvre par étapes entre 2018 et 2021. Une de ces étapes se déroulait pendant cette rentrée scolaire. Pendant celle-ci, l'itinéraire des lignes 21, 45, 64, 65 et 80 a été modifié. La ligne 12 a été renforcée et la ligne 46 prolongée. Le téléspectateur qui nous a contactés est un citoyen qui habite dans une des rues d'Evere affectées par ces changements.

Bus - HP site internet

"On a utilisé beaucoup de moyens de communication différents pour informer la population sur le Plan Directeur Bus. Nous avons organisé des séances d’information, posté des prospectus dans les boites aux lettres des rues concernées... On a même créé un site dédié à l’information du Plan Directeur Bus et plus encore", précise Cindy Arendt. "À part si la personne qui vous a contactée est partie en vacances 2 ans, je ne vois pas comment elle n’aurait pas entendu parler de ce plan", conclut-elle.

Pour ceux qui sont intéressés par ces changements, le site dédié au "Plan Directeur Bus" reprend toutes les modifications qui auront lieu jusqu'en 2021. L'ensemble du territoire bruxellois est impacté par ce plan. Les changements sont plus marqués dans le nord et l'ouest de Bruxelles.

La STIB soutient que ce plan va créer beaucoup d'emplois. 700 chauffeurs supplémentaires devraient être engagés d'ici 2021. Par ailleurs, la STIB accueillera environ 150 bus supplémentaires, dont une quarantaine de bus électriques. En outre, les bus les plus anciens seront remplacés par de nouveaux autobus hybrides, moins polluants que les bus diesels actuels. Certains d'entre eux sont déjà en circulation actuellement.

Vos commentaires