En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: pourquoi les supermarchés vous obligent à utiliser un caddie?

Coronavirus en Belgique: pourquoi les supermarchés vous obligent à utiliser un caddie?
CORONAVIRUS

Vous êtes nombreux à nous poser la question via le bouton orange Alertez-nous : pourquoi êtes-vous obligés d'utiliser un caddie dans certains magasins depuis quelques jours ? Nous avons posé la question à différentes grandes enseignes.

Les mesures sanitaires de lutte contre le coronavirus ont radicalement changé notre manière de faire nos courses. Certains grands magasins obligent désormais les clients à utiliser un chariot de courses (caddie) pour faire leurs provisions. Une règle que beaucoup ne comprennent pas.

> CORONAVIRUS BELGIQUE: consultez les dernières infos

Faciliter les mesures de distance sociale

Nous avons contacté ce matin plusieurs grandes enseignes. Le but est de maintenir correctement une distance de sécurité. En effet, la distance entre vous et un autre client sera plus facilement supérieure à 1m50 si vous avez un caddie devant vous. Un fait bien pratique car il n'est pas possible de contrôler dans tout le magasin, et en permanence, que les distances de sécurité sont respectées. Si vous avez obligatoirement votre caddie devant vous, il est plus aisé pour les magasins de s'assurer que vous n'allez pas approcher de trop près les autres clients. Toutefois, le caddie se pousse devant soi, et pas sur les côtés. Dès lors, rien n'empêche donc physiquement deux clients de se croiser de près dans un même rayon. Pour éviter un maximum ce genre de proximité, le nombre de clients par magasin est restreint. "Nous n’acceptons pas plus de 50 clients à la fois. Ceux-ci rentrent 1 à 1 dans le magasin et peuvent faire des courses pendant 30 minutes", rappelle Aldi.

Demander aux clients de prendre un caddie, c'est aussi une manière de se rendre compte, en fonction des caddies disponibles, du nombre de personnes présentes dans le magasin. Petit à petit, tous les magasins introduisent cette obligation : Carrefour, Colruyt, Aldi, Delhaize et Lidl, notamment. "Ca fait une semaine qu'on a enlevé les paniers, et qu'on oblige nos clients à prendre des caddies", confirme Delhaize.

Le chariot pour faciliter la mise à distance des clients, c'est bien. Mais il y a le risque que le chariot qui passe de mains en mains au cours de la journée devienne lui-même un agent de contamination. "On nous oblige à prendre un caddie alors que personne ne désinfecte les barres, se lamente notamment Yonis via le bouton orange Alertez-nous.

Ces caddies sont-ils nettoyés ?

Il est difficile pour certains clients de s'imaginer toucher des caddies que d'autres clients ont déjà manipulés, et risquer ensuite de se toucher la bouche, ou le nez. "J'ai été surpris de savoir que je devais prendre un caddie pour rentrer", nous écrit Philippe via le bouton orange Alertez-nous. "Pendant la file d'attente, j'ai pu observer que les caddies étaient replacés avec les autres, et qu'ils étaient automatiquement pris par une autre personne sans avoir été désinfectés ni par un membre du personnel ni par le vigile." Pour cette raison, Philippe a refusé de prendre un caddie pour entrer dans le magasin. L'entrée lui a donc tout simplement été refusée.

Belinda, toujours via notre bouton orange Alertez-nous, assure aussi avoir constaté que les chariots, en particulier leur poignée, n'étaient pas désinfectés. "Les caddies ne sont pas désinfectés et rien n'est mis à disposition pour le faire, donc nous pouvons très bien être contaminés à cause de ça."

Nous avons donc directement posé la question aux grandes surfaces. Toutes nous assurent à 100% que chaque caddie est désinfecté, et que les caddies utilisés ne sont en aucun cas mélangés avec ceux qui sont propres. Selon Delhaize, "chaque fois qu’un client utilise un caddie, une personne nettoie et désinfecte ce caddie."

Si les clients respectent cette procédure, ils ont la certitude que leur caddie a bien été désinfecté

"Je l’ai constaté moi-même dans nos magasins", poursuit le porte-parole. "Nous avons deux files : une file de caddies propres, et une file de caddies à désinfecter." Du côté de Carrefour, c'est également la procédure mise en place. "Un endroit est indiqué dans chaque magasin", nous précise-t-on. "C'est là qu'il est demandé aux clients de prendre leur caddie pour faire leurs courses et de le déposer après leurs achats. Si les clients respectent cette procédure, ils ont la certitude que leur caddie a bien été désinfecté."

Dans d'autres magasins, comme certains grands Colruyt, c'est le vigile chargé de contrôler les entrées qui vous distribuera un caddie. C'est ce même vigile qui passera un coup de nettoyant sur les poignées du caddie avant de le donner au client suivant. 

Enfin, chez Aldi, c'est une entreprise externe qui est chargée du nettoyage des caddies, comme nous l'assure le porte-parole du magasin. "Une entreprise externe nettoie plusieurs fois par jour les surfaces fréquemment utilisées : les poignées de caddies, poignées de portes, interrupteurs, terminaux Bancontact, etc."

Dans tous les cas, chaque enseigne est tenue de nettoyer plus fréquemment les objets utilisés par les clients et le personnel. 

> CORONAVIRUS SYMPTÔMES: voici les signes qui montrent que vous pourriez avoir le Covid-19

> CORONAVIRUS BELGIQUE: CARTES de répartition par province, âge et sexe

Quelques conseils d'hygiène lorsque vous faites vos courses

- Faut-il porter des gants ?

L'utilisation de gants de protection n'est pas nécessaire. Certains magasins mettent des gels hydroalcooliques à votre disposition à l'entrée. Si vous portez des gants, et que vous touchez plusieurs surfaces (caddies, frigos, produits), cela revient au même que de ne pas porter de gants. Laissez ce type de matériel aux professionnels de la santé.

- Puis-je toucher le caddie avec mes mains ?

Utiliser un vêtement, ou une manche pour pousser son caddie ou ouvrir une poignée de frigo dans les magasins : il faut éviter. Cela multiplie les surfaces potentiellement infectées. "Il ne faut pas non plus être dans une situation de panique", conseille le docteur Yves Coppieters, épidémiologiste à l'Université libre de Bruxelles. "On utilise ses mains comme tous les jours, on prend ses aliments, mais surtout on essaye de ne pas porter sa main à sa bouche ou au visage."

Enfin, ne vous attardez pas dans le magasin : 30 minutes maximum pour faire vos courses, sans tâter tous les fruits et légumes, ne pas toucher les pains et viennoiseries avec vos mains, et respecter les distances de sécurité avec les autres clients et les membres du personnel.

- Dois-je nettoyer tous les aliments/emballages que j'achète ?

Une fois chez vous, vous pouvez commencer par vous laver scrupuleusement les mains. "On se lave bien les mains, et puis calmement on va déballer ses courses", poursuit le docteur Coppieters. "On déballe ses courses de leur emballage principal, et on les range. Et l'emballage principal, un carton ou un plastique, il faut l'isoler, en le jetant directement. Ensuite, on se lave les mains une nouvelle fois."

Laver également vos fruits et légumes, mais en gardant en tête que le virus ne résiste pas à la chaleur supérieure à 40°C. Il ne résistera donc pas à la cuisson de vos aliments.

 

Vos commentaires