En ce moment
 
 

Depuis plus de 2 mois, de l’eau brune sort du robinet à Ghlin: "On ne peut plus cuisiner ni se laver", dénonce Georges

 
 

Depuis le mois de juin, la distribution d’eau sur le réseau de Ghlin est perturbée. Certains jours, des habitants découvrent que leur eau est trouble ou colorée à leur robinet. Agacé, un couple de retraités dénonce cette situation et demande une compensation. De son côté, la société wallonne des eaux affirme mettre tout en œuvre pour remédier au problème.

C’était il y a plusieurs semaines, au début de l'été. Quand Georges ouvre le robinet de l'évier dans sa cuisine, une eau de couleur brune jaillit dans son évier. Surpris par cette coloration, cet habitant de Ghlin, une section de la ville de Mons, contacte la société wallonne des eaux (SWDE). "Quand j’ai téléphoné, on m’a répondu que c’était sûrement mes canalisations qui n’étaient plus bonnes. Du coup, j’ai prélevé l’eau à la source pour vérifier. Et elle était toujours aussi brune. Ce n’était donc pas un problème de canalisation", raconte ce retraité qui nous a contactés via notre bouton orange Alertez-nous.

Les essuies sont sortis bruns de la machine à laver

Le temps passe, sans que ce souci ne soit réglé. Régulièrement, l’eau courante change de couleur et adopte une teinte sombre. "Cette semaine, l’eau de distribution était carrément noire. Ce phénomène incroyable est très désagréable à subir. On ne sait pas se laver, ni faire la cuisine ou la vaisselle", souffle Georges qui vit depuis 40 ans avec son épouse dans sa maison. "Un jour, ma femme a lavé des essuies à la machine. Ils sont ressortis bruns. C’est invivable", déplore-t-il.

Pour les gestes essentiels du quotidien, Georges est donc obligé d’utiliser de l’eau en bouteille. "On a déjà acheté une quantité impressionnante de bouteilles. Heureusement qu’on habite à proximité de la France où les prix sont moins élevés dans les supermarchés", indique le pensionné.

La ville de Mons interpellée par plusieurs citoyens

En discutant avec des voisins, il se rend compte que d’autres personnes subissent le même problème. "D’autres rues sont impactées. Nous ne sommes pas les seuls et rien ne bouge", souffle Georges qui s’est également plaint auprès de la commune. 

La ville de Mons confirme avoir reçu plusieurs interpellations citoyennes à ce sujet, sans préciser le nombre exact. "La SWDE est aux commandes de la résolution de ce problème que nous leur avons fait connaitre. Nous sommes en contact avec eux depuis juin", indique la porte-parole du cabinet du bourgmestre.  

Une lettre d’excuses et d’explications envoyée par la SWDE

La société wallonne est donc bien au courant de ce souci. Ce n’est toutefois que fin juillet que Georges et son épouse reçoivent un courrier d’excuses et d’explications. "Depuis plusieurs semaines, la distribution d’eau sur le réseau de Ghlin subit des perturbations qui peuvent se manifester par l’apparition d’eau trouble ou colorée à votre robinet", débute cette lettre adressée aux clients concernés. "Dès qu’elle a eu connaissance du problème, la SWDE a procédé à diverses investigations pour en déterminer l’origine en procédant à l’analyse systématique de chacune des sources possibles", assure ensuite la direction qui regrette les désagréments éventuellement subis.

Des dépôts noirs de manganèse

Elle affirme mettre tout en œuvre pour résoudre ces inconvénients, tout en dévoilant les causes à l’origine de cette coloration de l’eau à certains moments. En raison d’importants travaux de rénovation en cours, le château d’eau qui alimente l’entité de Ghlin a été fortement sollicité depuis juillet pour distribuer de l’eau dans d’autres zones de Mons. "Les variations importantes du débit dans les canalisations au départ du château d’eau de Ghlin ont provoqué, ces dernières semaines, la mise en suspension de dépôts noirs de manganèse, donnant par moments une coloration noirâtre à l’eau", explique la SWDE.

Ces particules sont présentes naturellement dans les réseaux de distribution d’eau et se déposent au fil du temps dans les conduites. La SWDE souligne que le manganèse n’est pas dangereux pour la santé: "En dehors des moments de coloration où elle est forcément difficilement consommable, l’eau du robinet à Ghlin ne présente pas de risque et peut être consommée sans danger". 

Un problème toujours pas totalement résolu

Enfin, la société affirme avoir déjà pris des mesures pour diminuer le phénomène et continuer à être attentive au problème. "Mais la poursuite des travaux ne nous permet pas de garantir de manière absolue que cette coloration momentanée ne se reproduira plus dans les prochains mois", prévient la direction.

Effectivement, fin août, Georges et son épouse sont donc toujours confrontés à ce souci. Estimant avoir fait preuve d’assez de patience, le couple demande une compensation. "Nous ne souhaitons plus payer pour une eau impropre à la consommation", lance le retraité.




 

Vos commentaires