En ce moment
 
 

Des automobilistes empruntent une bande de bus près du Decathlon d’Evere: la STIB a trouvé la combinaison infaillible

Des automobilistes empruntent une bande de bus près du Decathlon d’Evere: la STIB a trouvé la combinaison infaillible
 
 

Nicolas nous a récemment signalé, via la page Alertez-nous, que de nombreux véhicules se retrouvaient coincés dans une écluse installée sur une bande de circulation réservée aux bus à Evere en région bruxelloise. La STIB est-elle en cause ? Un panneau indique bien l'interdiction de passage pour les automobilistes, se défend-elle.

Comme en de nombreux endroits de la région bruxelloise, il existe une bande réservée aux bus dans la rue de la Fusée à Evere. Ce site propre présente une écluse, c'est-à-dire un gros trou situé au milieu de la route et qui ne permet que le passage des bus, ces véhicules ayant une largeur suffisante entre leurs pneus de gauche et de droite. Pour une voiture, le franchissement est, par contre, impossible. Elle se retrouve coincée dans l'écluse. "Le souci est que ce site propre a été installé juste après un tournant et beaucoup de gens ne sont pas au courant de cette nouvelle signalisation et tombe donc dans ce fameux trou", dénonce Nicolas via la page Alertez-nous.


Une bande bus doublement souhaitée

La bande de circulation réservée au bus a été mise en place au mois de mars dernier. Le nouveau Decathlon qui a ouvert ses portes juste à côté, le 22 mai dernier, n’y est pas pour rien. Le site propre est en effet le résultat d’une double requête. La première émane du permis d’urbanisme dans le cadre du réaménagement du boulevard Léopold III. La seconde, provient d’un rapport d’incidence réalisé dans le cadre de l’ouverture récente du magasin d'articles de sport. "Les deux ont suggéré une bande de bus car le nouvel aménagement et le grand magasin générait du trafic supplémentaire", indique Inge Paemen, porte-parole de Bruxelles-Mobilité. "Ce n’est pas parce qu’on sollicite une bande de bus qu’on va l’installer. Nous allons analyser l’aspect global et sa réalisation. Nous n’allons pas prendre que la circulation en compte", ajoute Inge Paemen. Mais ce n'est donc pas la STIB qui a fait la demande.


"C’est le dernier moyen de dissuasion que nous avons"

Selon la STIB, si des voitures se retrouvent coincées dans l’écluse, c’est avant tout qu’elles ne respectent pas le panneau de signalisation qui leur interdit le passage. Dans les premiers temps qui ont suivi la mise en place de l'écluse, des automobilistes empruntaient quand même la bande, roulant à moitié sur le trottoir. Pour les contrer, la STIB a sollicité auprès de Bruxelles-Mobilité l’installation de potelets le long du trottoir. "C’est le dernier moyen de dissuasion que nous avons pour empêcher les automobilistes d’emprunter un tel passage", nous informe Françoise Ledune, porte–parole de la STIB.


"La signalisation est bien présente"

Quant au nombre de voitures qui resteraient bloquées dans l’écluse, la porte-parole de la STIB tempère les propos de Nicolas, notre témoin: "Il y a des interventions mais il ne faut pas exagérer, ça ne se produit pas tous les jours."

N'y a-t-il pas un problème de visibilité de la signalisation? Après un tournant ou pas, "la signalisation est bien présente". S’ils se retrouvent coincés, c’est qu’ils "ne la respectent pas" tranche Françoise Ledune qui affirme que "les gens commencent à assimiler le changement".


 




 

Vos commentaires