En ce moment
 
 

Certains bus scolaires VIDES cette semaine: "Aberrant", dit un chauffeur qui roule seul dans son bus depuis lundi

Certains bus scolaires VIDES cette semaine:
(c) Belga
 
 

Depuis lundi, le chauffeur d'un bus scolaire qui dessert deux écoles de l'enseignement spécialisé dans le Hainaut conduit un véhicule vide. L'homme qui veut garder l'anonymat trouve la situation "aberrante" et absurde. Il roule pendant deux heures pour rien. Il n'a personne à déposer. L'une des deux écoles est complètement fermée. L'autre n'aurait aucun enfant inscrit à la garderie. La situation n'évoluera sans doute pas jusque vendredi. Le chauffeur fera son circuit seul dans son bus. Il affirme que son patron a reçu l'ordre du TEC de maintenir le circuit durant toute la semaine.

L'administration wallonne de la Mobilité a confirmé qu'après les dernières restrictions du comité de concertation imposées aux écoles, le SPW (Service Public Wallon) Mobilité, le cabinet du ministre de la Mobilité, le cabinet de la ministre de l'Education et le TEC avaient décidé de maintenir la totalité des transports scolaires cette semaine afin de pouvoir déposer les enfants aux garderies des écoles. Celles-ci doivent en effet proposer un service de garde pour les parents qui travaillent et n'ont aucune solution pour leurs enfants. Mais, dans les faits, il y a des écoles fermées ou dont la garderie est vide.

Ne pouvait-on affiner la mesure et adapter l'offre de transport scolaire à la situation de chaque école ? Selon le porte-parole du SPW Mobilité, cela aurait entraîné de grosses complications administratives (chaque école devant prévenir si elle avait ou pas des enfants dans sa garderie qui nécessitaient un transport scolaire), ceci pour seulement une "période très brève" d'une semaine. Il a donc été décidé de généraliser le maintien de tous les bus scolaires même si la conséquence était que plusieurs d'entre eux rouleraient vides. 




 

Vos commentaires