En ce moment
 
 

Elena lance un appel pour sauver sa jeune jument née aveugle: "Je cherche une famille aimante"

Elena lance un appel pour sauver sa jeune jument née aveugle:
 
 

Sauver une pouliche née aveugle: c'est la promesse que s'est faite Elena, jeune éleveuse de chevaux de sport à Gerpinnes. Après l'avoir accompagnée pendant les premiers mois de sa vie, elle cherche désormais quelqu'un qui qui saura s'occuper de sa petite protégée.

À 26 ans, Elena a passé la majeure partie de sa vie entourée de chevaux. Depuis son plus jeune âge, elle se passionne pour cet animal. À tel point qu'elle a décidé d'en faire son métier. Après six ans d'études dans une école d'équitation, elle devient éleveuse de chevaux de sport.

À la la tête de l'élevage du Petit trésor à Gerpinnes, Elena veille au bien-être de ses 13 chevaux. Elle les éduque afin d'en faire de véritables chevaux d'obstacles, pouvant être montés et capables de réaliser des parcours d'obstacles. Ses clients? Des particuliers désireux d'acquérir un cheval pour le monter et des cavaliers à la recherche d'équidés pour participer à des concours notamment. 

Depuis la création de son élevage, la jeune femme a vu naître quelques poulains. Et a dû faire face à quelques difficultés. "La maman de mon tout premier poulain est morte à ses 2 mois. On a dû le nourrir au biberon", se rappelle-t-elle. Et en juin dernier, une autre épreuve de taille s'est présentée. "Un matin, j'ai eu la surprise de voir que ma jument avait donné naissance à sa pouliche. Mais on s'est rendu compte qu'elle était aveugle", nous confie Elena.

Elle se blessait beaucoup

Pour la jeune éleveuse, cette situation est exceptionnelle. Jamais, avant ce jour de juin 2021, elle n'avait dû y faire face. S'ensuivent de nombreuses questions. Cette pouliche a-t-elle une chance de survie? Comment l'éduquer dans un milieu qui n'est pas approprié? Deux options se présentent à Elena : l'euthanasie ou tenter de lui venir en aide. "On a décidé de l'appeler 'Promesse' avec ma maman car on s'est fait la promesse de tout faire pour la sauver", souffle Elena. 

Les jours et mois qui suivent sont compliqués. La cécité de la pouliche rend difficile les gestes du quotidien. "Elle se blessait beaucoup", se remémore la jeune femme. Pour l'instant, Promesse reste encore avec sa mère. Très protectrice, la jument semble comprendre les difficultés auxquelles est confrontée sa pouliche, nous explique Elena. "Quand je m'approche dans le box, elle se met naturellement entre Promesse et moi. C'est quelque chose qu'elle n'avait jamais fait avec ses autres poulains. Je crois qu'elle se pose beaucoup de questions", souligne l'éleveuse. 

Aidez-nous à lui trouver une famille

L'heure est venue pour Promesse de quitter sa mère. Mais pour Elena, impossible de la garder, ses installations ne le permettent pas. Par exemple, sa prairie est actuellement bordée de fils, considérés comme trop dangereux pour un cheval aveugle. "Pour aller jusqu'à la piste, il y a un ravin à gauche et un étang a droite. Toute seule, c'est difficile de la sortir", regrette-t-elle. 

Et avec 13 autres équidés, Elena sait qu'elle ne pourra pas trouver le temps nécessaire pour permettre l'épanouissement de Promesse malgré son handicap. C'est pour cela que l'éleveuse lance aujourd'hui un appel. "Je cherche une famille aimante. J'ai beau mettre des annonces, je ne trouve pas de solution. Aidez-nous à lui trouver une famille", écrit-elle. 

Quelques candidats se sont déjà présentés mais rien de concluant. "Des gens étaient intéressés mais beaucoup changent d'avis quand ils se rendent compte que c'est compliqué. C'est une responsabilité de s'occuper d'un cheval aveugle", admet l'éleveuse. Avant d'ajouter: "Je cherche quelqu'un pourra l'éduquer comme lui apprendre à donner le pied par exemple pour pouvoir la sortir. Quelqu'un qui est prêt à développer une relation amicale avec elle". 

L'éleveuse est persuadée que Promesse peut avoir un bel avenir. "J'ai reçu des critiques. On me disait que ce cheval n'avait pas d'avenir. Mais j'ai aussi reçu des messages et des vidéos de gens qui ont un cheval aveugle et qui ont réussi à l'élever", précise-t-elle. "Il y a possibilité d'avoir une belle complicité avec elle. Elle peut aller en prairie et a déjà été lâchée avec d'autres poneys".

Voici le lien du compte Facebook de l'élevage d'Elena


 




 

Vos commentaires