En ce moment
 
 

Fabrice n’a habité que 2 mois à Châtelet mais doit payer la taxe poubelle pour toute l’année: pourquoi?

Fabrice n’a habité que 2 mois à Châtelet mais doit payer la taxe poubelle pour toute l’année: pourquoi?
 
 

En Wallonie, on ne paie sa taxe poubelle communale qu'une seule fois pour toute l'année, et ce même si on déménage dans une autre commune. Un système qui, quand il n'est pas correctement expliqué, peut laisser penser aux personnes ayant déménagé que leur ancienne commune les arnaque. C'est le cas de Fabrice.

Jusqu’à ce 3 février 2015, Fabrice habitait à Bouffioulx, sur la commune de Châtelet. Pour des raisons privées, il a quitté le Hainaut pour s’installer dans le hameau de Louette-Saint-Denis, à Gedinne, dans le Namurois. Alors qu'il y habite depuis 8 mois, "quelle ne fut pas ma surprise ce 2 octobre de recevoir une facture d’un montant de 188€ de taxe pour les déchets venant de la commune de Châtelet" a-t-il écrit à RTLinfo.be via notre page Alertez-nous.


D'accord de payer 2 mois, mais pas 12

Trouvant cette invitation à payer "scandaleuse", Fabrice contacte l’administration communale de Châtelet. "Je leur ai dit que j’étais d’accord de payer les deux mois pendant lesquels je suis resté à Bouffioulx, mais pas toute l’année. J’ai ensuite reçu un courrier qui m’expliquait que d’après tel alinéa de tel article, je devais tout payer. De rage, j’ai tout détruit !" nous avoue-t-il. Ce coup de sang passé et ne souhaitant pas s’attirer de problème, Fabrice s’est tout de même acquitté de cette taxe de 188€.


En contrepartie, il n'aura pas à payer la taxe de Gedinne

S'il a trouvé l’attitude de Châtelet "honteuse", il semblerait pourtant qu’on n’ait simplement pas correctement expliqué à Fabrice les raisons pour lesquelles il devait tout payer. Et cela vaut pour toute la Wallonie. "Cette taxe, tout comme la taxe d’égouttage, est redevable au 1er janvier en vertu de la circulaire budgétaire communale" de la Région wallonne, explique Michel Mathy, l’échevin des Finances de Châtelet. Cela signifie que les communes de Wallonie ne font payer la taxe pour l’enlèvement des déchets ménagers qu’aux chefs de famille inscrits au registre communal au 1er janvier. Voilà pourquoi, si Fabrice doit bien payer toute la taxe de Châtelet, il ne devra par contre pas payer celle de Gedinne pour 2015, puisqu’il n’y était pas inscrit au 1er janvier. Ce système permet de ne payer sa taxe poubelle qu’une fois par an, même en cas de déménagement.


Un système avec des avantages et des inconvénients

Un système qui a ses avantages et ses inconvénients. Il a le mérite d’être simple, car sans cela, les communes devraient calculer la part de cette taxe à rembourser à leurs anciens administrés. Il évite donc de la "paperasse" (et de nombreuses transactions bancaires) aux communes, mais aussi aux citoyens. Seul bémol : Fabrice "devra par contre payer les sacs poubelles ou la location des poubelles à puce dans la nouvelle commune pour cette année", nuance M. Mathy. A ce niveau-là, aucun système de compensation n’est prévu.


Pas le même montant partout en Wallonie

Enfin, les personnes qui quittent une commune où la taxe est élevée pour une commune où elle est moins chère se retrouvent perdantes, mais ceux qui font le chemin inverse s'en trouvent gagnants. Car cette taxe n’est pas la même partout. Depuis 2008, elle dépend du coût-vérité, qui peut varier fortement entre deux communes.




 

Vos commentaires