En ce moment
 

La galère de Mireille pour rentrer à Liège après sa journée à la mer: "On a attendu 3h45 pour avoir un train et on est serrés comme des sardines!"

La galère de Mireille pour rentrer à Liège après sa journée à la mer:

En raison d'un accident de personne, la circulation des trains entre Bruges et Ostende a été interrompue plusieurs heures ce mercredi après-midi. De très nombreux vacanciers sont restés coincés sur le quai, à Ostende, attendant que la situation se rétablisse.

Après avoir passé une journée à la mer en famille, Mireille pensait pouvoir rentrer en train cet après-midi en province de Liège. Mais elle est restée coincée sur le quai à la gare d'Ostende entre 16h00 et 19h45. "Je n'ai jamais vu ça, dit-elle après nous avoir joints via notre bouton orange Alertez-nous. Il y a des centaines de personnes qui espéraient rentrer chez elles et il n'y avait plus un seul train! On était tous là à attendre sur le quai, c'est scandaleux".

Mireille se sent délaissée: "On n'a rien reçu, même pas un peu d'eau!"

D'après Mireille, les informations étaient rares, voire inexistantes. "Un chef de gare nous a dit 'Soyez déjà heureux que je vous parle en français, car normalement, je ne peux pas', non mais vous imaginez un peu?, s'insurge Mireille, qui s'était rendue à la mer avec sa fille et sa petite-fille. Il y avait des personnes âgées qui attendaient depuis des heures, de très petits enfants et on était là, sans eau, sans rien".


Un accident de personne à l'origine du blocage

Le trafic des trains a effectivement été interrompu plusieurs heures entre Bruges et Ostende à la suite d'un accident survenu à Sint-Andries, une section de la ville de Bruges, a fait savoir la porte-parole du gestionnaire de réseau Infrabel, Charlotte Verbeke. L'accident s'est produit vers 15h20 et impliquait un train qui circulait depuis Ostende vers Anvers. La circulation ferroviaire a été interrompue dans les deux sens entre Ostende et Bruges, ce qui était à l'origine des soucis que rencontrent Mireille, sa famille et tous les usagers bloqués à Ostende.


"Les trains sont bondés, impossible de monter dedans"

"On nous a dit de prendre un tram vers Blankenberge, mais tout le monde s'est rué dedans il n'y avait aucune place possible! Même chose avec un train vers Bruxelles: on aurait aimé le prendre, mais il était bourré de gens, impossible de monter!, assure Mireille. Puis, on nous a dit de revenir à la gare, que ça allait être réglé, et on a attendu plusieurs heures".


Mireille trouve enfin un train: "On est serrés comme des sardines, mais on en a un"

Jointe par notre rédaction, la porte-parole de la SNCB, Elisa Roux, annonce que la situation était rétablie vers 19h20. "La situation devrait se normaliser sous peu", affirme-t-elle. Quelques minutes plus tard, Mireille confirme. "Nous avons enfin un train, mais on est serrés comme des sardines! Mais enfin, on rentre après 3h45 d'attente...".

Vos commentaires