En ce moment
 
 

Le fils de Mélissa est né à Arlon, avec une mèche blanche exactement comme son papa: quelle est l'explication?

Le fils de Mélissa est né à Arlon, avec une mèche blanche exactement comme son papa: quelle est l'explication?
 
 

Marvin a transmis à son fils Mayson une anomalie congénitale qui se manifeste notamment par une mèche de cheveux blancs.

Le 19 janvier, nous publions un article qui ne pouvait échapper à Mélissa, et qui l'a poussée à nous contacter : l'histoire d'une petite Brésilienne née avec une mèche blanche comme sa maman. En effet, ce même jour à Arlon, Mélissa a donné naissance à Mayson, son premier fils, dont les cheveux présentaient également une mèche blanche. "Mon conjoint a exactement la même, placée au même endroit", écrit la jeune femme via la bouton orange alertez-nous.

Une affection héréditaire caractérisée par des zones dépigmentées de peau et de cheveux

"On s'y attendait un petit peu", confie Mélissa, employée administrative de 29 ans. Si le caractère héréditaire de cette mèche blanche sautait aux yeux, les parents ignoraient jusqu'à présent le nom scientifique de cette affection : le piébaldisme. Il résulte de "la transmission d'une mutation responsable d'une migration défectueuse des mélanocytes (cellules qui pigmentent la peau, Ndlr) vers l'épiderme lors de l'embryogenèse", explique le professeur Kolivras, chef du service de dermatologie au CHU Saint-Pierre.

La piébaldisme est caractérisé par une mèche blanche frontale, mais pas seulement. "Des taches dépigmentées sur le milieu du visage, la face antérieure du tronc et le milieu des membres supérieurs et inférieurs", ajoute le professeur Kolivras. "Les zones dépigmentées sont permanentes", précise-t-il. Marvin, le père de Mayson, a effectivement des tâches blanches sur la peau au niveau des jambes. La grand-mère de Mayson également. Et Mayson présente "une petite ligne blanche au niveau d'un sourcil", remarque Mélissa.

Un trouble sans gravité, mais des zones à protéger par l'application d'une crème solaire

En découvrant que Mayson arborait la même mèche blanche que son père, "tout le monde a rigolé, les docteurs, la famille...", raconte la mère. En effet, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, le piébaldisme ne comportant pas de risque pour la santé. Néanmoins, le bébé a dû passer des "tests auditifs supplémentaires", note Mélissa. "Il faut distinguer le piébaldisme du syndrome de Waardenburg qui a une présentation clinique similaire (des anomalies de la pigmentation de la peau, Ndlr), mais est souvent associé à une surdité et une maladie de Hirschprung", explique le professeur Kolivras.

Ces tâches blanches, qui sont des zones dépigmentées, ne sont pas protégées du soleil. Il faut donc éviter de les exposer et y appliquer de la crème solaire écran total, ajoute le spécialiste.

Un signe distinctif qui provoque des réactions diverses

Socialement, cette mèche ne passe pas inaperçue. "Quand Marvin était enfant, il avait beaucoup de moqueries'", raconte Mélissa. Mais rien de bien grave. "En lui-même, Marvin a toujours bien aimé sa mèche parce que ça fait de lui une personne unique", assure-t-elle. La mèche blanche de Mayson suscite d'ailleurs de l'admiration : "Notre entourage et les personnes que l'on croise trouvent cela très joli".




 

Vos commentaires