En ce moment
 
 

Le papa de Michèle, 72 ans et affaibli, doit monter ses 8 étages à pied malgré la chaleur: "L'ascenceur tombe en panne depuis deux semaines"

Le papa de Michèle, 72 ans et affaibli, doit monter ses 8 étages à pied malgré la chaleur: "L'ascenceur tombe en panne depuis deux semaines"
 
 

Imaginez: 37 degrés à l'ombre, un appartement au 8e étage et… un ascenseur en panne. Si certains enrageraient, d'autres risquent bien plus que cela. C'est le cas d'Alex, un Liégeois de 72 ans à la santé fragile (suite à un AVC il y a 5 mois). Depuis deux semaines, il doit emprunter une petite cage d'escalier pour monter ses courses. Sa fille est "hors d'elle". Le propriétaire assure faire "tout ce qu'il peut".

On le sait, les personnes âgées supportent moins facilement les fortes chaleurs de cet été 2018, qui restera comme l'un des plus chauds et ensoleillés de Belgique.

Alors que cette semaine, une canicule touche notre pays avec un thermomètre largement au-dessus des 30 degrés, certains ont cependant encore plus de mal que d'autres.

C'est le cas d'Alex, 72 ans, locataire d'un appartement situé au 8e étage (sur 12) d'un immeuble du quai Saint Léonard, à Liège. "Voilà 15 jours que l'ascenseur ne fonctionne plus", nous a écrit sa fille, Michèle, via le bouton orange Alertez-nous.

asce
L'ascenseur en question, pris en photo par Michèle

L'appartement de son papa, Michèle le décrit comme "un peu vieillot, mais très spacieux, avec une vue sur la Meuse". Son père, qui y habite depuis une quinzaine d'années, paie "environ 500 euros de loyer par mois, plus les charges".

Depuis qu'il y réside, le papa de Michèle a déjà connu quelques pannes d'ascenseur, ce qui est plutôt logique vu l'âge du bâtiment (environ une cinquantaine d'années). "Mais dans la journée, il était toujours réparé", d'après les souvenirs de notre témoin. Il y a deux semaines, un nouveau propriétaire a racheté l'immeuble. Hasard du calendrier, depuis lors, l'ascenseur est de nouveau indisponible. "Mais personne ne parvient à le réparer", assure la fille du locataire.

Victime d'un AVC il y a 5 mois

Une panne qui tombe très mal. Non seulement, il fait chaud depuis le début de la panne, mais en plus, Alex, le papa de Michèle, est affaibli actuellement. "Il a fait un AVC il y a cinq mois, il a des soins trois fois par semaine, un kiné et une logopède".

Depuis plus de deux semaines, "il est obligé de monter et descendre ses 8 étages à pied". Alex n'est "pas du genre à se plaindre", mais "ça lui prend du temps, car il a du mal à marcher, et ça l'ennuie fortement".

"Je suis hors de moi", nous explique Michèle, qui trouve que la situation est "honteuse" dans un immeuble "composé en grande partie de personnes âgées". De plus, "le 8 août, mon papa se fait à nouveau opérer, imaginez que des médecins doivent intervenir rapidement, ou que mon papa tombe dans l'escalier…"


Le propriétaire "fait tout ce qu'il peut"

Michèle a des contacts réguliers avec le nouveau propriétaire. "Il me dit par téléphone qu'il n'en peut rien, qu'il a acheté l'immeuble il y a 15 jours et que l'ascenseur est directement tombé en panne. Il dit qu'il fait tout son possible".

En effet, le propriétaire, que nous avons contacté, fait de son mieux pour trouver une solution, mais il s'agit d'un dossier délicat. "Quand on a signé le compromis de vente, l'ascenseur fonctionnait. A l'acte, il ne fonctionnait plus. On s'est rendu compte qu'il y avait des tas de problèmes", nous a-t-il confié.

Un propriétaire qui prend les choses au sérieux. "Nous sommes humains, c'est clair qu'avec cette chaleur, la situation est délicate. Je fais tout ce que je peux. Dès le lendemain de la signature de l'acte, nous étions sur place avec des techniciens. Mais en plein mois d'août, ce n'est pas évident de trouver des pièces de rechange d'ascenseur". L'ascenseur "sera mis aux normes bientôt".

A l'heure actuelle, d'après le propriétaire, "ça refonctionne". Michèle, au même moment, nous assurait que malgré les dernières réparations, il était à nouveau en panne...


 

Vos commentaires