En ce moment
 
 

Les petits-enfants de Nicole lui posent une colle: "Mamy, pourquoi seulement deux éoliennes sur les six tournent-elles?"

Nicole ne pouvait pas répondre à une question posée par ses petits-enfants. Sur 6 éoliennes, seulement deux fonctionnaient. Pourquoi celles-là et pas les autres ? Elle a appuyé sur le bouton orange Alertez-nous afin de leur apporter une réponse. Nous avons dès lors contacté les responsables de ce parc éolien.

Nicole habite à proximité de la ville de Ciney, en province de Namur. Elle passe régulièrement à proximité du parc éolien de Ciney-Pessoux. Mais un jour, alors qu'elle se déplaçait avec deux de ses petits-enfants, elle a observé un phénomène qu'elle ne pouvait pas leur expliquer. Seulement deux éoliennes sur six tournaient. Très embêtée, car "une grand-mère est quand-même sensée pouvoir expliquer les choses aux petits", elle a fait quelques recherches sur internet. Mais celles-ci se sont avérées infructueuses. 

Elle a alors contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous.

"J'ai quatre petits-enfants. Mais là il n'y en avait que deux avec moi. Ils ont 9 ans et 12 ans. Un âge auquel on veut tout savoir. Et tout d'un coup, ils me demandent: 'Mais Mamy, pourquoi il y a des éoliennes qui tournent et d'autres qui ne tournent pas ?'. Eh bien, je ne savais pas leur répondre", nous confie-t-elle. "Moi je pensais que ça tournait avec le vent. Mais alors pourquoi certaines tournent et d'autres pas ?"


"Je suis allée sur Google, mais je n'ai rien trouvé"

"Je ne voudrais pas avoir l'air idiote. Alors je suis même allée sur Google, mais je n'ai rien trouvé. Parfois les enfants posent de ces questions ! Mais pour nous, la moindre des choses, c'est de pouvoir leur répondre. Alors comme je ne sais pas, je me suis dit que la solution c'était de demander à RTL", ajoute-t-elle.

Le parc éolien de Ciney-Pessoux appartient à la société Eneco et est composé de six éoliennes. Six turbines mises en service en 2012, avec une hauteur de nacelle de 100 mètres.

Nous avons contacté le responsable du développement des parcs éoliens de la société et lui avons exposé le cas de Nicole. Voici sa réponse: "C'est tout simplement en fonction de la force et de la direction du vent. Donc, dans ce cas-ci, les conditions de vent étaient faibles. Sur les six machines, il y en avait deux qui étaient un peu mieux positionnées que les autres par rapport aux conditions actuelles, et donc elles se sont mises en route alors que les autres pas. Mais leur production dans ces circonstances reste relativement faible", précise Arnaud Janvier.


"Cela peut paraître bizarre, mais..."

Chaque éolienne est munie d'un anémomètre. Cet appareil permet de mesurer la vitesse et la pression du vent. Si les conditions ne sont pas suffisantes pour que l'éolienne soit productive, le mécanisme ne se met pas en route. "Cela peut paraître bizarre, mais il faut savoir que le vent peut être très différent à des endroits très proches. Tant la force que la direction du vent. Cela explique pourquoi même si des éoliennes sont proches les unes des autres, elles ne bénéficient pas toujours du même flux d'air au même moment. Certaines passent donc juste au-dessus du seuil minimum et se mettent en marche, d'autres pas", précise Arnaud Janvier.

Les six éoliennes de Ciney-Pessoux produisent en moyenne, chaque année, une quantité d'électricité qui permet de fournir 12.000 ménages. Selon Eneco, ce sont ainsi plus de 16.000 tonnes de CO2 "épargnées" chaque année, soit l'équivalent de ce que rejettent à peu près 7.500 voitures.

Vos commentaires