En ce moment
 

Loredana et Bilal tentent de sauver un chaton jeté sur l'autoroute par la fenêtre d'une voiture: "Ce sont des monstres"

Le petit animal est aux soins intensifs dans une clinique vétérinaire à Leeuw-Saint-Pierre. La vétérinaire juge les blessures compatibles avec un acte monstrueux tel que décrit pas le couple de Bruxellois. Celui-ci compte garder le chaton s'il survit.

Un chaton est actuellement en soins intensifs à la clinique vétérinaire Kasteel Vetcare à Leeuw-Saint-Pierre. "Il est plongé dans un état comateux, souffre d'un trauma crânien et d'une luxation au niveau du coude", nous renseigne la vétérinaire. Le petit animal de trois mois est arrivé samedi après avoir connu le pire et le meilleur de l'homme. Le pire n'a pour le moment ni visage ni nom. Le meilleur est représenté par Loredana et Bilal, tous les deux âgés de 27 ans, qui nous ont contacté via le bouton orange Alertez-nous. Dans leur message: "Il faut que les gens arrêtent de faire cela, c'est inhumain et ceux qui ont fait ça sont des monstres." Nous les avons rappelés.

Samedi aux environs de midi, Loredana et Bilal roulent sur l'autoroute A12 en direction de Bruxelles. Ils reviennent des Pays-Bas quand, à hauteur de Willebroek dans le Brabant flamand, ils aperçoivent un chaton jeté par la fenêtre d'un véhicule, affirment-ils. Un choix doit être pris rapidement, racontent-ils: soit tenter de rattraper le véhicule dont ils n'ont identifié ni le modèle ni la plaque, celui-ci roulant à 150 km/h selon leur estimation, soit s'occuper de la victime. La décision est vite prise, ils obliquent à la sortie suivante et font demi-tour. 

Le chaton est au bord de la bande d'urgence. "Nous avons ramassé le chaton dans un état très critique. On l'a mis dans une caisse que nous avions dans la voiture et nous l'avons couvert avec ce qu'on avait, il perdait du sang, il était très mal. Nous l'avons amené au refuge d'Anderlecht qui nous a orienté vers une clinique vétérinaire à Leeuw-Saint-Pierre. C'est une très bonne clinique. Ils s'occupent de lui", relate Loredana.

chaton3

Le couple vient voir le chaton tous les jours. Il n'a pas regardé à la dépense pour le sauver: déjà 430 euros depuis samedi. La note va encore grimper mais peu importe, "nous faisons tout notre possible pour qu'il survive car nous avons l'intention de le garder plus tard", explique la jeune femme d'Anderlecht qui juge "inhumain" l'acte dont elle a été le témoin. Comme ils n'ont pas pu identifier la voiture et sa plaque, les fiancés n'ont pas estimé utile d'aller porter plainte. Il existe pourtant un mince espoir. La vétérinaire nous a confirmé que les blessures de l'animal étaient compatibles avec les circonstances telles qu'elles sont déclarées par le couple. Elle peut donc remplir une attestation en ce sens. Si une plainte est introduite accompagnée d'un tel document médical ainsi que des lieu et moment précis des faits et si par chance une caméra filme ce tronçon, la voie a une identification est ouverte.

chaton2

Vos commentaires