En ce moment
 
 

Masque obligatoire sur la digue pendant la Toussaint: les policiers ont verbalisé, Luc en a fait les frais

Luc ne portait pas son masque sur la digue à la Toussaint, 250 euros d'amende:
(c) ALERTEZ-NOUS
 
 

A la côte belge, le port du masque était obligatoire sur la digue durant les vacances de Toussaint. Luc, pendant son séjour en famille, a reçu une amende de 250€ parce qu'il ne portait pas son masque sur la digue. Il nous raconte cette situation qui le scandalise. C'est aussi l'occasion de rappeler les règles en vigueur actuellement à la côte.

Le week-end tranquille en famille à la côte a pris une tournure très déplaisante, pour Luc (prénom d'emprunt car il souhaite rester anonyme). Ce papa, qui vit en Wallonie, nous a contactés via le bouton orange Alertez-nous pour signaler une situation qu'il juge "abusive". "J'étais sur la digue, je prenais l'air avec ma famille", raconte Luc. "Il n'y avait personne autour, je cherchais des affaires dans le coffre de ma voiture et j'avais mon masque baissé sur le menton."

C'est alors qu'une voiture de police banalisée s'arrête à proximité de Luc. Les agents lui font remarquer qu'il ne respecte pas le port du masque sur la digue. "Et on m'annonce une amende de 250€, alors qu'il n'y avait personne", conclut l'homme.

"Sur la digue, il n'y a pas un seul panneau"

Dérouté, Luc tente de s'expliquer en français, car il ne parle pas néerlandais. "Je leur dis que je ne vois pas de panneau, et qu'il n'y a personne autour. Ils me répondent que les panneaux sont en fait dans les rues perpendiculaires à la digue."

C'est abusif et ridicule

Pour le père de famille, la situation manque de clarté. "Sur la digue, il n'y a pas un seul panneau", réitère Luc lorsque nous l'interrogeons. La police le verbalise malgré tout pour non respect du port du masque : un PV est dressé, et Luc devra s'acquitter d'une amende de 250€.

L'homme est scandalisé par ce qu'il décrit comme une "aberration". "Pour moi, cette amende n'est pas juste. Ok, il y a des règles, et tant mieux, mais je trouve qu'ici c'est abusif et ridicule."

Masque obligatoire sur la digue : voici les règles

Si vous souhaitez vous rendre en bord de mer durant les prochaines semaines, il est toujours conseillé de consulter les informations complètes (fréquentation des plages, mesures en vigueur et lieux fermés) sur le site lelittoral.be.

Il y est précisé que le masque est obligatoire sur tout le territoire de la Province (Flandre occidentale), ainsi que dans les bâtiments accessibles au public. Sur la digue, le masque était obligatoire dans toutes les communes côtières pendant les vacances de Toussaint, soit du 31 octobre au 15 novembre.

L'objectif était d'apporter une protection supplémentaire en cas de forte affluence durant ces deux semaines de vacances scolaires. La mesure a été levée le 15 novembre à minuit dans la majorité des communes, mais trois d'entre elles ont décidé de maintenir pour une durée indéterminée le port du masque obligatoire sur la digue

- La Panne

- Coxyde

- Nieuport

"Je ne mettais personne en danger"

Luc, même s'il reconnait qu'il ne portait pas son masque correctement, ne compte pas en rester là. "Je suis toujours super vigilant, et j’ai trouvé ça injuste", affirme-t-il. "Je ne mettais personne en danger et on vient me sanctionner. Je vais rédiger un courrier de contestation avec l'aide de mon avocat."

Des amendes pour non respect des consignes sanitaires, comme celle dont a écopé Luc, la police en avait déjà dressées plus de 122.000 entre mars et août 2020. Ces amendes ont déjà rapporté 6 millions d'euros à l'État, selon l'ex-ministre de la justice, Koen Geens.

Luc, lui, ne veut définitivement pas la payer. "Je peux comprendre qu’il y ait des amendes. Je travaille dans le secteur culturel, et je suis à l'arrêt depuis le mois de mars, à cause des personnes qui ne respectent pas les règles, et des contaminations qui ne baissent pas. Mais si on demande aux gens de faire preuve de bon sens, j’aimerais que la police en fasse de même."

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce samedi 21 novembre ?




 

Vos commentaires