En ce moment
 
 

Michel est bloqué à Tenerife à cause du coronavirus, il n'a presque plus de médicaments: "Je n'en avais pris que pour 7 jours" (vidéo)

 

Michel est en vacances à Tenerife. Suite aux cas de coronavirus détectés chez un client de son hôtel, cet homme de 59 ans, originaire de Mettet, est mis en quarantaine. Il raconte à notre journaliste Amélie Schildt.

Michel profitait de quelques jours de vacances à Tenerife. Mais en se réveillant un matin, il a découvert un mot glissé sous la porte de sa chambre d'hôtel. Il découvre alors que l’établissement est confiné suite à un cas suspect de coronavirus.

Michel a préféré rester dans sa chambre, où il prend quasi tous ses repas. "J'ai beaucoup dû insister auprès de la réception pour les repas. On a eu un pack avec des jus de fruits, un pomme et un sandwich. Hier soir, ils sont passés vers 20h30 nous apporter un autre sandwich. Hier, exceptionnellement, on a reçu une bouteille de vin, pour dire de tenir le coup. Ce matin, on a téléphoné pour le petit-déjeuner, on a reçu quelques croissants. Pour le repas de midi, on attendait, on a appelé la réception, ils nous ont dit qu'on pouvait aller manger au restaurant de l'hôtel mais qu'après, il était quand même préférable de revenir en chambre tant que le service sanitaire n'avait pas donné le feu vert".

L'habitant de Mettet se pose beaucoup de questions. "Pour le suivi, notamment. Qui prend en charge les frais de logement? Et moi, personnellement, je prends des médicaments. J'avais pris des médicaments que pour 7 jours. On va aller à la réception pour savoir si c'est possible d'avoir les médicaments que je prends. Et au niveau patronal aussi, je ne sais pas comment je dois faire vis-à-vis de mon employeur".

Michel reprenait le travail ce lundi normalement.

 

Vos commentaires