En ce moment
 
 

Murielle dénonce les jeunes qui marchent pour le climat "avec des canettes et du papier alu": où jeter l'aluminium et comment est-il recyclé?

Le mouvement des jeunes qui manifestent pour le climat ne séduit pas tout le monde. Du coup, des observateurs critiquent leurs comportements. Notamment le fait de consommer des boissons en canettes ou de la nourriture emballée dans du papier aluminium. Mais au fait, qu'en est-il du recyclage de ces contenants ?

Depuis début janvier, chaque jeudi, des jeunes Belges descendent dans les rues du pays. De quelques milliers au départ, ils ont rassemblé jusqu'à 35.000 personnes dans les journées de mobilisation les plus fortes. "Le monde entier est en grève. Vous les hommes politiques, quel est votre plan?", a lancé sur Twitter l'égérie du mouvement Youth for Climate Anuna De Wever, lycéenne flamande de 17 ans.

Les jeunes Belges ont puisé leur inspiration de Greta Thunberg, 16 ans, devenue une icône de la lutte contre le réchauffement de la planète. La jeune Suédoise, originaire de Stockholm, a décidé, seule, de faire l'école buissonnière chaque vendredi afin de réclamer des actions contre le changement climatique. Jeudi 21 février, elle a défilé avec les jeunes Belges dans les rues de Bruxelles.


Un mouvement largement soutenu, mais aussi contesté

Si de nombreux observateurs admirent la détermination des élèves belges et leur prise de position forte, d'autres n'adhèrent pas du tout au mouvement. Et critiquent. Les reproches les plus fréquents: les jeunes ne marchent pas pour le climat mais profitent du mouvement pour brosser l'école. Les jeunes sont manipulés. Ou encore, les modes de consommation de ces jeunes, qui seraient en opposition avec leurs revendications.

"A Tournai, tous ne manifestent pas pour le climat. Ils font les magasins et pas un peu. En plus, je suis certaine que beaucoup ne font pas attention à ce qu'ils consomment. Par exemple, ils n'utilisent pas une gourde ou une boîte à tartines, mais des canettes et du papier aluminium pour emballer leurs tartines ou leur sandwich. N'importe quoi !", réagissait ainsi Murielle via notre bouton orange Alertez-nous.

Au centre de tri, tout est automatisé et l'aluminium est isolé via un séparateur à courants de Foucault

S'il ne nous appartient pas de prendre position par rapport au jugement de Murielle, son témoignage nous a quand-même donné envie d'en savoir un peu plus sur l'usage de l'aluminium.


Le recyclage des canettes: séparation via champ magnétique et passage en fonderie

"Les canettes en aluminium doivent être jetées dans les sacs bleus. Au centre de tri, tout est automatisé et l'aluminium est isolé via un séparateur à courants de Foucault, qui utilise un puissant champ magnétique pour séparer les matériaux réagissant à un flux électromagnétique des autres, avant d'être envoyé dans une fonderie spécialisée", nous explique Fatima Boudjaoui, porte-parole de Fostplus, l'organisation qui prend en charge la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d’emballages ménagers dans toute la Belgique.

L'aluminium est ainsi fondu dans des fours spéciaux et est recyclé à 100%. Souvent, il sera moulé en blocs avant d'être réutilisé la plupart du temps dans le secteur alimentaire: canettes, plats préparés ou boîtes de conserve. L'aluminium ainsi recyclé peut aussi servir dans les secteurs de la construction ou dans l'industrie automobile.


Le recyclage du papier alu: brûlé avec les ordures ménagères puis récupéré dans les mâchefers

Pour le papier aluminium, par contre, c'est plus compliqué. En effet, celui-ci s'avère tellement fin qu'il ne peut pas être recyclé. Il ne doit donc pas être mis dans les sacs PMC, mais bien avec les ordures ménagères. Il n'est, pour autant, pas tout à fait perdu. "L’aluminium possède la particularité d’avoir un point de fusion bas (660°C). Dès lors, il fond dans le processus d'élimination des déchets et se retrouve lié à ce que l’on appelle les mâchefers (les cendres provenant de la combustion). Le taux de récupération de l'aluminium dans les mâchefers finaux est de 85%", précise Fatima Boudjaoui.

Pour récupérer cet aluminium dans les mâchefers, on attend que ceux-ci soient broyés dans le processus. Cela a pour effet de libérer une partie de l'aluminium qui était piégée dans une gangue de mâchefers. "On utilise ensuite la même technologie du séparateur à courants de Foucault pour isoler l'aluminium du reste", précise la porte-parole de Fostplus.


Pour être incollable sur l'aluminium

L'aluminium est un métal très léger. Son utilisation par les homme est beaucoup plus récente que celle de métaux comme le fer, le cuivre ou l'or. Il est extrait de la bauxite. Pour 4 tonnes de ce minerai, on obtient une tonne d'aluminium. Les plus gros producteurs sont la Chine (qui est aussi le plus gros consommateur), la Russie et le Canada. On estimait en 2011 qu'il y avait sur Terre un stock équivalent à 120 ans d'exploitation. La production d'aluminium réclame beaucoup d'énergie (et donc produit beaucoup de CO2). C'est pourquoi, d'ailleurs, le prix de l'aluminium (coté sur le marché des matières premières) est lié à celui du pétrole. Heureusement, l'aluminium se recycle très bien et quasi indéfiniment.


Qu'est-ce qui va dans le sac bleu ? Certains déchets vous font hésiter 

Globalement, les Belges trient bien leurs déchets PMC. Il y a cependant quelques déchets pour lesquels il subsiste de nombreuses hésitations. "Les aérosols qui se trouvent habituellement dans les salles de bains ne sont pas toujours triés. Donc les déodorants, laques, etc... Ce sont des emballages métalliques qui peuvent donc être déposés dans le sac bleu. Il y a aussi les barquettes en aluminium qui ont également leur place dans le sac bleu. Elles doivent est vides et bien raclées, mais ne doivent par contre pas être rincées", conclut Fatima Boudjaoui.

Utiliser des contenants en aluminium n'est donc pas contre-indiqué pour l'environnement. Bien entendu, utiliser des gourdes ou boîtes à tartines réutilisables, cela produit moins de déchets, dont le recyclage nécessitera toujours une certaine énergie. Mais l'aluminium (et l'acier) présentent des taux de recyclage élevés, ce qui permet une économie importante de matières premières naturelles. Et parallèlement à cela, le recyclage de l'aluminium permet des économies d’énergie de 95% par rapport à la production d'aluminium "neuf".

Il s'avère donc primordial de trier correctement ses déchets, afin d'offrir une "deuxième vie" à votre canette ou tout autre contenant. Evitez toutefois de jeter vos récipients métalliques dans les sacs PMC s'ils contenaient des produits toxiques ou corrosifs, car ils présentent un risque pour les personnes qui travaillent dans les centres de tri.

Vos commentaires