En ce moment
 

Raphael découvre ce COCON sur une banane en revenant du supermarché: un spécialiste des araignées rassure

Raphael découvre ce COCON sur une banane en revenant du supermarché: un spécialiste des araignées rassure

Raphaël, un Herstalien de 37 ans a pressé le bouton orange Alertez-nous pour nous faire part d’une grosse frayeur. Mercredi, il s’est rendu dans son supermarché situé à une centaine de mètres de son domicile pour acheter ses fruits et légumes comme à son habitude.

20180208_121629

À peine rentré chez lui, l’homme décide de ranger ses courses. "J’ai enlevé les bananes de leur emballage et je les ai déposées dans mon panier à fruits. J’ai eu envie d'en déguster une et en y regardant de plus près, j’ai découvert une sorte de cocon sur l’une d’entre elles. J'ai pris une photo que j’ai envoyée à mon voisin pour lui demander de quoi il pouvait s’agir ? Il m’a répondu très rapidement : "Attention, les araignées du Brésil, cela peut être mortel. En y ajoutant un lien d’une vidéo YouTube qui m’a bien foutu la frousse. On y voyait des araignées énormes sortir de bananes", raconte Raphaël.

5204529


Ses bananes passent la nuit sur la terrasse

"J’ai vraiment eu peur d'avoir une araignée dangereuse chez moi et j’ai remis mes bananes dans un sachet". Après des recherches sur Google, Raphaël en conclut qu’il doit mettre ses bananes dans le congélateur pour éviter que le cocon n’éclate. "Mais je n’avais plus envie de conserver cela dans ma maison. Comme il faisait très froid, je les ai donc déposées à l’extérieur, sur ma terrasse, pendant toute la nuit."

Le lendemain, Raphaël est retourné au Delhaize d’Herstal. "La personne à l’accueil a tenté de me rassurer en me disant : "Cela ne peut mal d’éclore, Monsieur" , rapporte le client. "Je lui ai répondu: 'Reprenez vos bananes. Je ne veux pas mourir." Et pas question pour Raphaël d’échanger ces fruits-là contre d’autres. "Cela m’a refroidi, je ne vais plus manger ma banane quotidienne pendant un bon bout de temps", nous a-t-il confié, ayant choisi de se faire rembourser.


"Ne pas céder à la psychose"

Nous avons demandé à Jean-Luc Renneson, entomologiste à l'institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, son avis sur la dangerosité du fruit en question en lui présentant la photo prise par Raphaël. On a vraisemblablement affaire à un cocon d'araignée. "Après pour approfondir, il faut pouvoir investiguer plus en profondeur, c’est-à-dire pouvoir examiner le contenu. Il peut contenir des œufs ou des jeunes". Mais selon le spécialiste, rien ne sert de paniquer, il faut relativiser: "Dans la plupart des cas les araignées sont inoffensives, il ne faut pas tomber dans la psychose. Mais comme toujours quand on a à faire un animal inconnu, la prudence s'impose."

Raphaël a-t-il bien fait de déposer son lot de bananes à l’extérieur de son habitation, dans la nuit froide ? Selon Jean-Luc Renneson, "Le fait d'avoir exposé la banane au gel a probablement tué les bestioles, mais le mieux aurait été d'en examiner le contenu", estime l’expert en insectes.


"La banane aurait pu être consommée"

Raphaël ne devait pas nécessairement ramener son fruit au Delhaize. "La banane pouvait être consommée sans risque, on ne mange pas la peau".

"Si un jour cela vous arrive, sachez que le morceau de peau sur lequel le cocon était fixé aurait pu être déposé par Raphaël (après avoir été placé dans un pot bien évidemment) à l'institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (au service entomologie)", nous informe notre expert. "Quelqu’un aurait pu le renseigner d’avantage au sujet de ses inquiétudes", nous explique Jean-Luc Renneson.

Est-il possible que des araignées se retrouvent chez nous dans la nature après avoir été importée dans des caisses de bananes? "Il arrive quelques fois que des insectes ou des araignées soient trouvées dans les régimes de bananes mais c'est rare et souvent les bestioles exotiques ne survivent pas aux températures basses sachant que la plupart des fruits exotiques passent en chambres froides", rassure notre expert.

Vos commentaires