En ce moment
 

Retour des attaques aériennes dans les Audi en Belgique: "Je pensais à une plaisanterie, mais le doute était là"

Audi, TMC

Kian s'est arrêté lorsqu'il a aperçu un message TMC (trafic) sur l'ordinateur de bord de son Audi A5, l'avertissant d'une "attaque aérienne". Il est le troisième conducteur d'une voiture de cette marque à nous prévenir de ce qui semble être un bug. Explications.

C'est déjà la troisième fois qu'on vous parle de cet étonnant message en seulement deux ans. Après Cihan en janvier 2016 et Jean-Philippe en novembre de la même année, c'est au tour de Kian de voir dans l'ordinateur de bord de son Audi un avertissement plutôt flippant en provenance de la fonction TMC (Traffic Message Channel), signalant une… attaque aérienne.

Dimanche 25 février en début de soirée, Kian circulait tranquillement à Woluwé Saint Lambert, avenue de Rodebeek, lorsqu'il a lu 'Attaque aérienne, danger' dans son Audi. "C'est la première fois que je voyais ce genre de message", nous a-t-il expliqué après avoir contacté la rédaction de RTL info via le bouton orange Alertez-nous.

Inquiet après un tel avertissement, notre témoin "s'est arrêté directement". "C'est vrai qu'on se pose quand même des questions… Je pensais à une plaisanterie, mais le doute était là".

Au prochain entretien, "j'en parlerai"

Son premier réflexe fut d'aller sur Google, "pour vérifier un minimum". "J'ai fait une recherche et je suis tombé sur vos articles (ceux de Cihan et Jean-Philippe, voir plus haut, NDLR), donc je savais que je n'étais pas le seul, et ça m'a un peu rassuré". Kian a repris la route.

L'Audi A5 de Kian a "moins de trois ans". Les messages TMC envoyés sur son Audi, "je les vois souvent, et ils sont généralement intéressants". Kian a "fait des voyages récemment en Europe", et a trouvé les messages TMC "très pertinents, proches du temps réel". Par exemple, "je voyais un message signalant de la neige", et il voyait effectivement de la neige peu après.

Il ne va pas se rendre chez son concessionnaire pour signaler cet avertissement problématique, "mais au prochain entretien, j'en parlerai".

Quelqu'un, un amateur, un idiot surtout, s'amuse à envoyer des messages en utilisant les mêmes ondes FM

Les deux explications possibles

Comme ce n'est pas la première fois que nous évoquons le problème, nous avons pu rassembler les différentes explications avancées par les acteurs concernés.

1. Le BUG de traduction chez Audi. Comme nous l'avait expliqué la Direction Générale Opérationnelle (DGO) des Routes et Bâtiments, qui est responsable via le centre Perex de l'envoi des infos trafic du type TMC, "il n'y a pas de code pour les attaques aériennes". Rappelons rapidement que lorsqu'il y a un incident (potentiellement) perturbant pour le trafic, un opérateur envoie un code à certaines stations de radio, qui se chargent de les diffuser via leurs antennes. Ces codes sont 'traduits' en avertissement. Il y a des codes pour signaler un accident, du verglas ou des travaux, mais par pour des attaques aériennes, comme on s'en doutait. Il pourrait y avoir un bug, de temps en temps, dans la traduction d'un de ces codes par l'ordinateur de bord d'Audi. En 2016, D'Ieteren, la société belge qui importe les voitures du groupe VAG, nous avait dit que des techniciens "prenaient la chose très au sérieux" et expertisaient le logiciel de diffusion de messages TMC. Mais ils n'ont visiblement rien trouvé, car la porte-parole s'est contenté de nous dire cette semaine qu'il s'agissait "peut-être d'un pirate qui enverrait ponctuellement ce type de message".

2. Le PIRATE radio. La porte-parole d'Audi Import avance en effet la deuxième explication possible, même si elle nous semble un peu tirée par les cheveux. Des gens s'amuseraient, à l'aide d'un émetteur radio (encore faut-il en avoir un et le configurer correctement) à diffuser des messages de ce type le long des routes. Peter Bruyninckx, porte-parole du Verkeercentrum, l'équivalent flamand du centre Perex, partageait cette opinion lors de notre dernière discussion. "Quelqu'un, un amateur, un idiot surtout, s'amuse à envoyer des messages en utilisant les mêmes ondes FM". Mais les messages étant envoyés sous la forme d'un code, et aucun code n'ayant été prévu pour signaler un attaque aérienne, comment l'ordinateur de bord des Audi peut-il afficher un tel avertissement ? Et qui prendrait la peine de 'hacker' le système pour afficher un message pareil ?


Conclusion

L'affichage du message 'Attaque aérienne, danger' sur l'ordinateur de bord de certaines Audi restent un mystère. La menace d'attaques terroristes sur notre pays ayant baissé dernièrement, l'avertissement est moins inquiétant qu'il y a quelques années, mais le bug reste interpellant.

Si Audi nous prétend que d'autres marques de voiture sont également concernées, force est de constater que tous ceux qui ont contacté la rédaction de RTL info conduisaient bel et bien une Audi. Et quand on fait des recherches Google, on tombe sur quelques autres témoignages en France et au Luxembourg, et tous concernent (image à l'appui) des ordinateurs de bord de la marque aux anneaux. Donc la logique voudrait que le problème se situe chez Audi, qui ne fournit cependant aucune explication officielle.

Notons que ce problème pourrait trouver une solution toute simple: l'abandon de la technologie TMC pour avertir les automobilistes d'un danger sur les routes. C'est une question de temps, et certains constructeurs l'ont déjà abandonnée. Car il s'agit d'une "vieille" technologie radio demandant l'intervention de tiers (signalement du problème, envoi d'un code, diffusion de l'avertissement radio). Les alternatives sont nombreuses et nettement plus efficaces. Il y a bien sûr les avertisseurs communautaires du type Coyote (qui servent surtout à signaler les contrôles de vitesse automatiques par la police), mais il y a plus simple et plus accessible: les applications Google Maps et Waze, gratuites, affichant toujours le meilleur itinéraire et signalant les problèmes sur la route. 

Vos commentaires