En ce moment
 
 

Les enfants d'une école à Marcinelle doivent aller dans des Cathy cabines depuis près de 2 mois: "Ma fille en fait des cauchemars"

Les enfants d'une école à Marcinelle doivent aller dans des Cathy cabines depuis près de 2 mois:
 
 

"Ma fille est à l’école La Bruyère à Marcinelle (..) Depuis l’année passée, les enfants doivent se rendre aux toilettes dans des Cathy cabines (…) Malgré les appels à l’aide, rien ne bouge", nous écrit Marie (prénom d’emprunt car elle veut garder l'anonymat) via le bouton orange Alertez-nous. Désespérée, cette maman nous décrit une situation qu’elle trouve aberrante. Depuis la rentrée scolaire, sa fille de 6 ans doit se rendre dans des Cathy Cabines pour aller aux toilettes. "Ma fille est petite, elle n’aime pas aller dans les Cathy cabines car c’est sale, tirer la chasse n’est pas facile, et sa culotte est ensuite trempée quand elle revient à la maison", s’indigne-t-elle. "Ça dure depuis septembre. Ça me choque que cela prenne autant de temps", ajoute-t-elle. Ces installations ne devaient être que temporaires pour rénover les sanitaires. Malheureusement, le chantier a été mis à l’arrêt, laissant les canalisations des toilettes ouvertes.

Inquiète, elle en discute avec d’autres parents et la directrice de l’école. "Elle a apparemment contacté la société qui s’occupait des travaux. Les ouvriers seraient venus voir pendant les cours et ils en ont conclu que cela pourrait peut-être être prêt d’ici 2 semaines", nous raconte-t-elle. Aujourd’hui, elle espère que les travaux pourront se terminer rapidement et attend des réponses des autorités communales. "J'aimerais que ma fille soit dans de bonnes conditions", précise-t-elle. D’autant que les projets de cette école communale lui correspondent parfaitement. "La directrice est vraiment super. On sait qu'elle fait au mieux", ajoute-t-elle.

Un chantier mis à l'arrêt depuis 3 semaines

Ce chantier avait débuté mi-août 2021, à la suite d’un projet de rénovation des sanitaires dans les écoles. En tout, huit écoles de la Ville de Charleroi sont concernées par cet embellissement dans le cadre du programme de travaux prioritaires Covid-19. Elles ont reçu des subsides afin de remettre leurs sanitaires aux normes pour un budget global de 325.820 euros. Pour ces interventions, la Ville a reçu 80 % de ce montant de la part de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour l’école la Bruyère à Marcinelle, le subside était de 32 000 euros. Malheureusement, le chantier a été mis à l’arrêt durant 3 semaines, raison pour laquelle les Cathy cabines sont encore dans l’école. Contactée par nos soins, la Ville de Charleroi nous informe être bien au courant de la situation. "Le chantier a été mis à l’arrêt à cause de l’entrepreneur. Il ne pouvait plus continuer à cause d’une pénurie de matériaux. Il s’agissait plus précisément de carrelages", répond Pascal de Maeseneire, secrétaire du cabinet de l’échevine de l’Enseignement.

Après l’apparition des rats, une dératisation a été réalisée. Les autorités communales confient avoir été sur place avec l’entrepreneur pour voir ce qu’il se passait et apporter les premières solutions. "Il s’est engagé à terminer le chantier dans les 15 jours. Ce qui veut dire que lundi prochain (le 25/10), ce sera fini s’il respecte sa promesse", indique le cabinet de l’échevine de l’Enseignement. "On fait tout pour ce soit terminé au plus tôt", ajoute Fanny van Leliendael, porte-parole du collège communal. Par ailleurs, une société de nettoyage nettoie une fois par semaine ces sanitaires temporaires à la demande de la direction.

En ce qui concerne les autres écoles de la Ville de Charleroi, deux chantiers sont pour l’instant achevés, quatre sont toujours en cours et deux n’ont pas encore commencé.


 




 

Vos commentaires