En ce moment
 
 

Une dame dans le bus à Bruxelles jette l'emballage de son sandwich sur le trottoir: voici ce que Semra lui a dit

Une dame dans le bus à Bruxelles jette l'emballage de son sandwich sur le trottoir: voici ce que Semra lui a dit

On le répète régulièrement, le respect de l'environnement et la sauvegarde de notre planète passeront d'abord par l'éducation. Et plus que toutes les théories, ce sont les actes au quotidien d'un nombre croissant de citoyens responsables qui rempliront le plus efficacement ce rôle éducatif et changeront durablement les consciences et comportements. Semra, une "maman, soucieuse de l'environnement" comme elle se définit, nous a raconté une petite histoire via le bouton orange Alertez-nous. Celle-ci s'est déroulée dans le bus 49 qu'elle prenait avec ses enfants, vendredi dernier à Bruxelles.

Semra descendait à l'arrêt "Beauté" avec ses enfants à Anderlecht quand elle a vu une dame se pencher vers les battants ouverts de la porte automatique. "Je pensais qu'elle voulait m'aider à descendre ma poussette du bus. Je me suis trompée. Elle s'est rapidement assise à sa place", décrit-elle. Une fois dehors, Semra s'est aperçue que la femme s'était inclinée pour jeter, par la porte ouverte du bus, l'emballage de son sandwich sur le trottoir. "Oui, par terre!", dit Semra. Elle aurait pu soupirer et s'en aller. Mais "par réflexe, je le ramasse", dit-elle. Avant de s'adresser à la dame. 

"Madame! On ne jette pas ses crasses par terre! On ne pollue pas la planète!" lui a-t-elle dit. "Et bien sûr, je lui ai rendu son déchet. La dame était mal à l'aise puisque tous les regards étaient rivés sur elle, mais au moins, elle ne jettera plus jamais ses déchets par terre", a terminé Semra.


Un délit

Jeter l'emballage de son sandwich à terre constitue un délit en région bruxelloise. Si un agent de l'organisme Bruxelles-Propreté le constate, il peut dresser un procès-verbal qui sera transmis au parquet. L'amende administrative qui en découle peut atteindre 62,5 euros.


Politique "Zéro déchet" pour la collation des écoliers

Comme cette jeune maman, nombreux sont les citoyens, associations, organisations qui chaque jour oeuvrent à changer les mentalités et comportements. Dans cette chaîne positive, Semra a souhaité relier son acte à une initiative de l'Institut El Hikma La Sagesse, une école primaire de l'enseignement libre confessionnel à Forest. Dans le cadre d'une campagne "Zéro déchet", la direction a récemment envoyé un courrier aux parents, leur demandant d'abandonner les sacs plastiques, papiers aluminium ou cellophane au profit de contenants réutilisables pour la collation de leurs enfants. "Ensemble nous pourrons aider notre planète", conclut la direction. Et il n'y a rien d'autre à écrire pour conclure cet article.

Vos commentaires