En ce moment
 
 

"Ce bus a renversé ce pauvre chien et poursuivi sa route": que prévoient les TEC lorsqu'un animal est écrasé?

(c) Belga - Image d'illustration

"Le chauffeur de bus a renversé un chien. Tout en sachant qu’il a renversé ce pauvre animal, il a poursuivi sa route", nous a affirmé récemment Steve via le bouton orange Alertez-nous, ajoutant qu'il avait interpellé le chauffeur afin qu'il s'arrête mais en vain. Nous n'avons pu vérifier ces affirmations, c'est pourquoi nous n'indiquerons pas où roulait ce bus. Il nous a par contre semblé intéressant de savoir si un chauffeur recevait des instructions précises de sa compagnie de transport dans le cas où son véhicule heurtait un animal. Nous avons posé la question au porte-parole des TEC. En préambule, celui-ci invite à prendre conscience de la nature du bus, un véhicule de taille et masse imposantes qui transporte des passagers.

Il arrive que des animaux soient écrasés, généralement des chiens qui se baladent sur la voie publique mais aussi parfois du gibier comme des sangliers, plus spécifiquement en province de Luxembourg. Souvent, le chauffeur ne voit pas la bête. Et s'il la voit, il ne peut pas manoeuvrer n'importe comment avec son bus. Des braquages ou coups de frein brutaux peuvent mettre en danger les passagers, en particulier ceux qui sont debout. Si le conducteur se rend compte qu'il a renversé un animal, il lui est conseillé de contrôler les éventuels dégâts sur sa machine et, si ceux-ci sont importants, appeler la police pour établir un constat. S'il s'agit d'un chien errant, le propriétaire peut être recherché pour être prévenu. Et mis à l'amende s'il s'avère que l'animal n'a pas été correctement gardé ou maintenu en laisse.

Vos commentaires