En ce moment
 
 

Tour de France: "Les Liégeois en paient déjà le prix"

 
 

La Ville de Liège s'est organisée pour le passage de la Grande Boucle, ce samedi, dans ses rues. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde, notamment de Paul qui se plaint des rues momentanément interdites et de problèmes de stationnement.

Accueillir le Tour de France, l'une des plus grandes compétitions sportives de l'année, n'est pas sans causer quelques désagréments comme l'expérimente Paul, un Liégeois qui a écrit à notre rédaction, dénonçant les rues et endroits de stationnement momentanément interdits.

Le message de Paul:

"Le Tour de France arrive à Liège et les Liégeois en paient déjà le prix ! On ne peut l’ignorer, ce week-end, la Cité Ardente accueillera le Tour de France. Dans un souci de bonne gestion, la Ville de Liège a distribué aux riverains des « Laisser-Passer », ainsi qu’une plaquette d’information.

Selon ces informations, « du vendredi 29 juin 20h00 au samedi 30 juin minuit, interdiction de se stationner sur l’ensemble du tracé et dans les rues adjacentes sur 20 mètres ».

Ce lundi, les ouvriers de la Ville ont déployés, dans de nombreuses rues et boulevards adjacents au tracé, des panneaux interdisant le stationnement du 29 Juin minuit au 1er Juillet 14h00 et, non, sur 20 mètres mais sur leur entièreté (!).

À cela, ajouter que de « nouvelles » rues sont interdites et que toutes les places pour personnes à mobilité réduite (handicapés) sont soumises au même régime d’interdiction. Quelle ne fût pas la surprise des Liégeois de constater, ce jeudi 28, que ces rues et boulevards (la rue Delvaux, Lebau, Forgeur, du Parc, boulevards frère Orban et Piercot, etc...) sont en fait réservés aux « Invités » et « V.I.P. » !

Les riverains ne disposant pas de garage et autres personnes à mobilités réduites n’ont qu’à aller se garer ailleurs ! Ce jeudi, encore, sans préavis, la piste des bus a été fermée à la circulation, les bus déviés, mais il ne fallait pas espérer avoir un arrêt provisoire : vous n’aviez qu’à descendre à la Gare des Guillemins et marcher…"




 

Vos commentaires