En ce moment
 
 

Trop riche pour un logement social, trop pauvre pour un logement privé: le père de Floriane ne s'en sort plus, voici les recours possibles

 
RTL INFO répond à vos questions
 

Floriane nous a envoyé une question via le bouton orange Alertez-nous. Son papa a 72 ans et il cherche un logement en location. Problème : il est refusé par les propriétaires à cause de sa pension trop basse, mais également refusé par les logements sociaux parce qu’il gagne trop. Est-ce autorisé de refuser un locataire à cause de son revenu ? Et de quels recours dispose le père de Floriane ?

Tout dépend du moment auquel on bascule dans la discrimination. En effet, le propriétaire doit s'assurer que son futur locataire a les moyens de payer son loyer tous les mois. Il peut réclamer certains documents pour le prouver, comme par exemple les dernières fiches de paie.

Si vous gagnez 1.300 euros net par mois, et que le loyer est de plus de mille euros, le propriétaire peut se montrer réticent. Cependant, le propriétaire ne peut pas refuser un candidat parce qu'il est pensionné, ou chômeur, par exemple, et qu'il a de ce fait des revenus moins élevés.

C'est toute la différence entre la HAUTEUR et l'ORIGINE des revenus. La discrimination d'un propriétaire, peut être sanctionnée. Dans certains cas, quand c'est prouvé, vous pouvez même réclamer des dommages et intérêts.

Quant aux logements sociaux, il faut respecter certains critères :

- Ne pas être propriétaire;
- Ne pas dépasser un certain seuil de revenus, qui dépend de la situation de chaque personne (avec ou sans enfant, personne isolée, etc).

Que peut-on faire dans ce cas de figure?

S'il n'entre pas dans les conditions du logement social, le père de Floriane doit plutôt se tourner vers les propriétaires. Il doit prouver, au maximum, qu'il est capable de payer son loyer.

Il peut constituer un dossier, avec :
- La preuve qu'il a, régulièrement, payé son loyer, par le passé.
- Des documents qui montrent qu'il a d'autres ressources. Par exemple, un héritage, des aides sociales, des aides de la famille, ou pourquoi pas, quelqu'un qui peut se porter garant.

Bref, tout ce qui peut jouer en sa faveur, pour convaincre le propriétaire.


 

Vos commentaires