En ce moment
 
 

Un faux concours Fnac pour des trottinettes circule sur Facebook: "Facebook est une vraie passoire", déplore Bertrand

Un faux concours Fnac pour des trottinettes circule sur Facebook:
(c)Captures d'écran FB

Bertrand nous a averti d'une publication malveillante qui tourne actuellement sur les fils d'actualité des utilisateurs de Facebook. Il s'agit d'un faux concours de la Fnac qui offre des trottinettes électriques "SEGWAY NineBot ES2" d'une valeur de 669 euros pièce.

Pour aboutir sur les fils d'actualité de tout un chacun, les escrocs ont créé une fausse page Facebook Fnac Belgium sur laquelle a été placée une seule publication présentant le pseudo-concours et les instructions pour remporter le cadeau. Ils ont ensuite "boosté" leur publication afin que celle-ci apparaisse sur le fil d'actualité d'un grand nombre d'utilisateurs de Facebook. Ce service est très simple. Vous appuyez sur le bouton "booster la publication". Le service vous demande alors de cibler les personnes que vous voulez toucher. Facebook propose un ciblage simple (âge, lieu, sexe) mais aussi des ciblages avancés qui tiennent comptent de vos centres d'intérêt, de vos situations familiales, de vos comportements. La quantité de ciblages et leur degré de finesse proposés donne le tournis (vous pouvez aller jusqu'à viser des "amis proches de personnes qui fêtent le ramadan...) et permet de se rendre compte à quel point Facebook dispose d'informations sur ses utilisateurs et leur vie. Ce sont ces informations qui ont fait de Facebook une entreprise à succès qui brasse des milliards et des milliards de dollars de chiffres d'affaire. Une fois que les escrocs ont déterminé la population à cibler (Facebook vous indique immédiatement combien de gens vous pourrez atteindre), ils ont effectué le paiement par carte de crédit. Les prix ne semblent pas très élevés, Facebook annonce déjà des tarifs à 1 euro/jour lors de la création du boost d'une publication.

Nous avons joint la Fnac qui a confirmé ce dont on pouvait douter, à savoir qu'elle n'organisait pas ce concours et qu'on avait affaire à une énième tentative d'hameçonnage qui consiste à tenter d'obtenir d'une personne ses données personnelles afin de lui dérober de l'argent. Le fabricant de trottinettes Segway a également communiqué sur son site internet: "Il s'agit d'une arnaque. Nous ne sommes pas à l'origine de ce jeu concours."

Se pose à nouveau l'absence de contrôle efficace de Facebook semble-t-il incapable d'empêcher des usurpations d'identité ou de marque, comme le souligne Bertrand. "C'est de l'usurpation d'identité de société et Facebook, qui est une vraie passoire, s'en rend coupable étant donné que cette fausse publication apparaît dans le fil d'actualité de tous les utilisateurs comme du contenu sponsorisé (donc en clair des publicités ciblée émises par le système de Facebook) !", déplore notre alerteur.

Vos commentaires